mardi 21 juillet 2009

Imaqa

Flemming Jensen


Le grand nord dans une version tragi-comique, où l'on peut constater les dégâts  dus à la mondialisation, qui fait disparaître les originalités de peuples dont la vie quotidienne s'est adaptée aux conditions géographiques et climatiques. Une soudaine irruption de la modernité ne peut qu'être délétère du fait de son inadéquation aux besoins locaux .

 

C'est très bien écrit, drôle, réfléchi. Un bon moment dans la nuit polaire, réchauffée par la chaleur  humaine

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire