mardi 6 avril 2010

Le Montespan



Jean Teulé



Truculent, exubérant, rabelaisien....Cette farce historique haute en couleurs retrace le triste destin d'un cocu obstiné dont le rival n'est autre que le roi-soleil! On ne s'y ennuie guère, tant par les péripéties du mari trompé, que par la verve de Jean Teulé

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire