dimanche 16 mai 2010

L’affaire Jane Eyre

Jasper FForde



Nous sommes en 1985 dans un monde parallèle : les animaux domestiques sont des dodos transgéniques et des incursions dans le passé surviennent lors de rupture de la continuité espace-temps. Ce dont profitent des falsificateurs pour modifier les intrigues des livres. Heureusement une brigade spécialisée veille. C'est ainsi que L'héroïne Thursday Next se retrouve confrontée à Achéron Hadès, incarnation du mal et de plus  de pouvoirs surnaturels, qui exerce un chantage en menaçant de modifier Jane Eyre.

Certes ce n'est pas, faute à l'écriture et/ou à la traduction, un modèle de style, mais les nombreuses trouvailles déjantées (comme les «vers correcteurs», ces petits asticots génétiquement modifiés qui, introduits dans un livre vont corriger les fautes de style ou d'orthographe) font que l'on passe un bon moment

De plus cela m'a donné une irrésistible envie de relire Jane Eyre, 40 ans après la lecture insipide effectuée par les élèves de 4ème dont je faisait partie en cours de couture. Et j'ai cette fois été subjuguée. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire