samedi 4 septembre 2010

Le livre de ma mère

Albert Cohen




Hymne à l'amour maternel et chant de souffrance face à la perte irremplaçable. Regret également de n'avoir pas reconnu son bonheur qu'au bruit qu'il a fait en claquant la porte.

 

  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire