mardi 17 mai 2011

Phèdre

Jean Racine

 Relu juste avant d'aller voir la pièce interprétée par une troupe d'excellents amateurs, au point de ne pas avoir vu passé ces 3 heures, bouche ouverte, imprégnée de cette langue de miel et d'ambroisie

Magnifique écriture et panorama complet des vissicitudes de la condition humaine. Ile déserte

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire