mardi 31 mai 2011

Train de nuit pour Lisbonne

 Pascal Mercier

 

 

Il aura suffit qu’une femme rencontrée sur un pont et d’un livre trouvé par hasard pour que le professeur Gregorius quitte son cours de latin brutalement, pour partir à Lisbonne sur les traces du poète Amadeu de Prado. Double parcours ensuite, dans le temps pour découvrir la personnalité de ce poète (rendu tellement vivant par le romancier que j’ai cherché sa biographie, en vain, et pour cause) et cheminement spirituel de Gregorius, au fur et à mesure de son exploration.
Une écriture superbe (bravo à la traductrice) et une histoire passionnante

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire