mercredi 29 juin 2011

Le roman de l’été



Nicolas Fargues








  • Broché: 336 pages
  • Editeur : P.O.L (27 août 2009)
  • Existe en version numérique
  • Collection : Fiction
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2846823332
  • ISBN-13: 978-2846823333







Le personnage principal (je n'’arrive pas à lui décerner le titre de héros…) est un quinquagénaire parisien, en plein bilan existentiel, acculé au pied du mur de ses rêves (pouvoir écrire dans le calme, en province...), quand la pire erreur est de les matérialiser. De quoi peut-on rêver alors ? La complainte ne se limite pas à la sphère créatrice, mais déborde sur le physique (eh oui, on n’a plus vingt ans), même si pour se rassurer on test ses capacités de séduction sur les amies de sa fille.

Mais il ne faut pas croire qu’a vingt ans la vie est plus drôle :  fiancé mal assorti, amitié équivoque, rancœoeur envers le père.

Sous un masque de dérision, c’est une vision bien amère que nous propose la Nicolas Fargues. On n'a envie de s’'identifier à aucun des personnages tant ils sont caricaturaux (du politique à renommée locale –- voire nationale- au journaliste médiatique qui se la joue pseudo-écrivain, en passant par l'’artiste déjà fini avant même d’'avoir commencé, les bobos, les ploucs, les jeunes des quartiers, tout y passe !

Je n’'ai pas franchement accroché à cette accumulation de clichés. J’'ai comme l’'impression que l'’auteur lui-même n’'a pas pris un grand plaisir à cette écriture, comme s’'il était sous la pression, d’'un éditeur par exemple, pour le rédiger. Un devoir de vacances ?



 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire