dimanche 25 mars 2012

Fugues

Pauline Doudelet










  • Genre : Drame
  • Publication : 15 novembre 2011
  • Version Numérique
    ePUB, PDF, Mobi (Kindle) sans DRM
  • Version Papier
    Broché (15 x 23 cm) - 270 pages
    ISBN 978-2-919673-20-9





L'auteur de ce roman au sujet épineux fait preuve d'une grande habileté et ce à double titre : la question de la relation amoureuse entre une jeune fille mineure et son oncle est traitée avec beaucoup de délicatesse, et la construction du roman est très adroite, maintenant le lecteur en haleine jusqu'à la fin, même si les allusions dispersées au cours du récit laissaient augurer d'un dénouement plus original.

Julia est une jeune lycéenne de 16 ans, en pleine rébellion contre un père autoritaire. Elle se lie d'amitié puis tombe amoureuse du frère de celui-ci, très mauvaise idée quand on sait que les deux frères se vouent une haine mortelle. La seule issue est la fuite, et pour ce couple politiquement incorrect, qui se retrouve dans une petite maison désaffectée au milieu de nulle part (un crime y a été perpétré), à plusieurs kilomètres du plus proche village et inaccessible à des moyens de locomotion motorisés. Cette autarcie est vécue pendant quelques temps avec un grand bonheur jusqu'à ce que  le passé les rattrape : l'irruption d'un autre jeune fugueur connu de Julia constituera le grain de sable dans le rouage de cette mécanique, la maladie fera le reste.

La construction, non linéaire, maintient un suspens bien conduit, avec des flash-backs, parfois un peu déstabilisants car non annoncés (il suffit de quelques lignes pour se recaler dans l'histoire) qui reconstituent peu à peu le déroulement des événements

La question de cette relation amoureuse est abordée sans faux semblants : la jeune fille prend l'initiative de leur liaison, et c'est à son corps défendant que le narrateur cède, conscient du regard que porte la société sur ce genre de rapports. Il en devient profondément épris et dans une sorte d'énergie du désespoir (compte tenu de la réclusion irréversible qu'il s'est imposé et de la maladie qui le ronge) se consacre corps et âme à cette passion.
Cest donc un bon moment de lecture, avec pour seul bémol les effets dannonces qui ne tiennent pas leurs promesses.


2 commentaires:

  1. Bonjour !

    J'ai deux questions :
    Quels sont ces effets d'annonce qui ne tiennent pas leurs promesses ?
    Pourquoi annoncerait-on des flash-backs ?

    Roxane

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Roxane

    Le narrateur profère des sous-entendus quant aux pré-requis de sa fuite qui laissent envisager quelque chose d'exceptionnel, et qui s'avère en fait assez banal (je ne peux en dire plus)
    Quant aux flash-backs, je veux dire que l'on se retrouve tout à coup dans le passé sans s'y attendre ce qui rompt le rythme du récit et il faut quelques paragraphes pour réaliser que l'on est revenu en arrière
    Cela reste une lecture prenante que l'on a pas envie de lâcher

    RépondreSupprimer