vendredi 30 mars 2012

Mirador

Patrick Delperdange










Numérique 
Prix : 5,99 euros 
ISBN : 978-2-87560-000-4Formats : epub + kindle + pdf
Nombre de pages : 107










Pour écrire un bon thriller, celui qui va mettre le lecteur en transe, renâclant à lâcher l'ouvrage malgré l'heure indue laissant présager un réveil difficile et une journée lente en attendant de pouvoir se replonger dans l'intrigue, il faut d'abord un événement initial qui crée la rupture dans un quotidien banal. La disparition d'une femme par exemple, inopinée, coup de tonnerre dans un ciel aussi serein que peut l'être celui d'un couple victime de la négligence ordinaire inéluctable après quelques années de passion. Stupeur du mari. Premières interrogations et enquête de proximité. Un coup de téléphone étrange ajoute au mystère. Les bases sont jetées

Il faut alors maintenir la pression en créant un réseau de personnages pour lesquels de menus indices feront s'immiscer le doute. À moins d'utiliser le procédé  malhonnête à mon avis d'introduire au dernier moment un nouveau personnage qui sera le coupable (on aura cogité pour rien). Or ici peu de pistes se présentent et l'on flaire donc rapidement la supercherie. Reste à trouver le pourquoi du comment. Et c'est là que le bât blesse. Pour que l'intrigue tienne la route, il faut que la relecture ne mette pas en évidence de faille dans la logique. Et je suis prête à en discuter avec l'auteur, car il me semble bien qu'il y ait quelque chose qui cloche .

La mayonnaise a donc bien pris au début de la lecture : on a bien sur envie de savoir ce qui est arrivé, et l'écriture est plaisante. Mais la suite n'a, à mon avis, pas tenu ses promesses, en ce qui concerne le comportement des personnages (le mari éploré me parait bien volage!) et le dénouement de l'affaire. La fin tourne un peu court : il aurait été nécessaire de détailler un peu plus les circonstances qui ont mis la victime en fâcheuse position.

lu sur Sony reader PRS T1

En partenariat avec Onlit Editions


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire