lundi 2 avril 2012

Les imperfectionnistes

Tom Rachman






























Ce premier roman retrace l'histoire d'un quotidien international, rédigé en anglais et créé à Rome en 1953, pour les beaux yeux de Betty, l'amour secret du fondateur. L'évolution historique de l'entreprise au cours des cinquante dernières années s'intercale avec le portrait de 11 des acteurs de cette salle de rédaction , de la secrétaire de rédaction parano, d'un candidat pigiste qui se fait tout rafler (poste et matériel) au Caire par un escroc, d'un correspondant bluffeur affublé d'un fils menteur, d'une lectrice compulsive du quotidien (dans l'ordre et exhaustivement, ce qui fait qu'elle a 10 ans de retard), ou d'un correcteur obsessionnel. Ces portraits sont dressés avec une grande virtuosité, les rendant criant de vérité et surtout familiers pour le lecteur qui y reconnaîtra un collègue de bureau, un chef ou un client. Ils sont faits de tout ce qui participe aux particularités d'un individu, dans ses faiblesses, ses craintes ou ses obsessions. L'ironie n'y est jamais blessante, et les failles mises en évidence rendent les personnages plutôt attachants.

Le  talent d'écriture de Tom Rachman est indéniable et procure un grand plaisir de lecture. La construction du roman, avec l'alternance de l'histoire proprement dite du journal et des portraits , où s'entrecroisent des personnages secondaires que l'on peut suivre d'un récit à l'autre,  participe a cet intérêt : impossible de s'ennuyer. C'est de plus une analyse intéressante de l'évolution de la presse écrite sur ces cinquante dernières années, pointant l'arrivée des nouvelles technologies avec les actuelles menaces avérées de ce secteur, qui risque à terme de disparaitre.   
On y trouve aussi de nombreuses allusions à la situation d'expatrié qui modifie la perception du monde environnant et et peut donner lieu à des difficultés d'intégration.
L'auteur sait de quoi il parle puisqu'il a été lui même journaliste et a travaillé dans de nombreux pays

Ce roman qui est passé assez inaperçu en France lors de sa sortie en janvier 2011, à rencontré un grand succès à l'étranger et en particulier aux Etats-unis, ou les droits cinématographiques ont été acquis par Brad Pitt 

Lu dans le cadre de la Sélection pour le prix des lecteurs Livre de poche 2012



1 commentaire:

  1. une tres belle lecture et c'est en effet assez surprenant que ce roman n ait pas rencontre en France le meme succes qu aux etats unis. j ai trouve les personnages un peu tordus mais tres attachants. au final le puzzle de ce quotidien qui n a pas su evoluer avec son temps.

    RépondreSupprimer