mardi 2 octobre 2012

la lettre qui allait changer le destin d'Harold Fry arriva un mardi

Rachel Joyce









  • Broché: 368 pages
  • Editeur : XO EDITIONS (13 septembre 2012)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2361070308
  • ISBN-13: 978-2361070304












Quand Harold est sorti de chez lui pour poster un message réconfortant à une ex-collègue qui venait de lui apprendre qu'elle vivait ses derniers jours, il ne savait pas que les chaussures de bateau qu'il avait aux pieds l'accompagneraient vaille que vaille du sud au nord de l'Angleterre. Même un chemin de mille lieues commence par un pas, dit un proverbe chinois. Et parfois chercher une boîte aux lettres peut conduire à acheminer soi-même la missive jusqu'à destination. 



Mais la route est impitoyable. D'abord le corps se rebelle, et l'on souffre avec le marcheur, écorché, meurtri, courbatu, rapidement épuisé. Et ces blessures font surgir les maux de l'âme, ressuscitent des plaies enfouies au plus profond de son être, et ramènent à la surface les lâchetés ordinaires, les trahisons banales, et les secrets dont l'oubli volontaire gangrène à tout jamais l'existence. Les fantômes du passé rôdent au détour de chaque virage.

Mais c'est aussi la solidarité, l'aide désintéressée, le secours gratuit. Trop, quelquefois, alors que le dénuement est nécessaire. Et quand les réseaux sociaux relayes par les média s'en mêlent, le dérapage menace. C'est un chemin personnel qui doit s'accomplir. Et comme l'affirme un précepte repris par de nombreux auteurs, "le but du chemin c'est le chemin" et personne ne peut le parcourir à votre place. Ce ne sont pas les pèlerins à la coquille qui me contrediront.


Mais le chemin a d'autres vertus : les effets secondaires sont contagieux...

C'est un magnifique parcours rédemptoire que nous propose Rachel Joyce, et je l'ai parcouru avec le désir d'arriver au but de ce chemin tout en regrettant de ne pourvoir le poursuivre indéfiniment. Très anglais en apparence, le récit est universel . Et profondément bouleversant.

Je remercie vivement Babelio et les éditions XO pour ce partenariat particulièrement apprécié 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire