lundi 18 mars 2013

Je vais mieux

David Foenkinos


























Il suffit parfois d'un détail pour que le désordre s'installe dans un vie balisée et monotone. Le narrateur, très hypochondriaque, doit tout remettre en question du jour en lendemain : travail, couple, amitié....et franchir les étapes incontournables du parcours de soin, du plus officiel au plus ésotérique. Pour finalement décider de tout lâcher : personne n'échappe à ce flot de rancœur accumulée  : épouse, amis, patrons, collègue pervers ( celui-là n'aura pas volé une bonne pêche en pleine poire!) 

On retrouve l'humour grinçant que l'auteur avait régalé dans le potentiel érotique de ma femme.  Les travers de nos contemporains sont épinglés avec beaucoup de malice et témoignent d'un sens aigu de l'observation. La connivence s'installe rapidement et̂ les aventures médico-familio-sociales de notre monsieur Jourdain contemporain réjouissent le lecteur au fil des pages 

Sans constituer une prouesse d'écriture, l'ensemble est correctement rédigé et l'apparente simplicité du style pourrait cacher un travail méticuleux mais suffisamment habile pour ne pas se dévoiler. 

Les héros ordinaires rassurent le lecteur.  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire