dimanche 15 septembre 2013

Temps futurs

Aldous Huxley






Broché: 163 pages
Editeur : Plon (23 mai 2013)
Collection : Feux croisés
Langue : Français
Traduction (Anglais) : Jules Castier
ISBN-10: 2259221270
ISBN-13: 978-2259221276
Existe en ebook









Voilà un bien curieux petit opus qui me laisse perplexe. Signé par l'auteur du célébrissime "Meilleur des mondes", il peut être sans équivoque classé parmi le genre post-apocalyptique. La troisième guerre mondiale est terminée depuis longtemps et la planète en est sortie exsangue. Ont échappé au cataclysme une partie de l'Afrique et la nouvelle Zélande. En Afrique on se retrouve sur la planète des singes de Pierre Boule, et cette partie du récit est rapidement évacuée pour faire place à la redécouverte de l'Amérique  par une expédition néozélandaise. Ils débarquent dans une Californie habitée par des êtres humains survivants des retombées nucléaires. Ils voient un culte à Bélial, immolent  les nouveau-nés mal formés engendrés lors de cérémonies annuelles dévolues aux accouplements, hors la loi le reste du temps.

Quant à la forme, elle est assez originale : le récit post-apocalyptique est en fait un scénario retrouvé après avoir été jeté au pilon,  et qui nous est proposé après un prologue expliquant les circonstances de sa découverte

Et c'est sans doute là que le bât blesse : cela donne vraiment l'impression d'avoir affaire à un brouillon, auquel on a après coup donné un coup de plumeau. L'inégalité entre la partie africaine et la partie américaine est dérangeante. Le style scénario est un prétexte à la licence littéraire par forcément très réussie. Enfin la décadence des adorateurs de Bélial n'a rien de très original

C'est très court (120 pages) et la question se pose de savoir si un développement plus consistant aurait compensé l'impression de bâclé qui se dégage de ce récit, qui vient d'être réédité. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire