mercredi 23 octobre 2013

Eloge de la pièce manquante

Antoine Bello













  • Poche: 336 pages
  • Editeur : Folio (11 septembre 2008)
  • Collection : Folio
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2070358534
  • ISBN-13: 978-2070358533
  • Existe en ebook



Par son originalité et sa force de persuasion, Antoine Bello prend d’emblée le lecteur dans les mailles de son filet . On est loin du polar classique, et pourtant tout y est , avec une cohérence infaillible : les meurtres en série, «façon puzzle», pour paraphraser Raoul des Tontons Flingueurs, l’enquêteur qui ici prend les traits du lecteur, et pour comble de singularité, sans dévoiler l’issue, la dernière pièce du puzzle met à contribution ce lecteur, baladé depuis le début, à la recherche de la pièce ultime.


C’est si vraisemblable que j’ai du faire quelques recherches pour faire la part de l’historique et de la fiction. C’est clair, tout est faux. Les premiers championnats officiels de puzzle aux Etats -unis ont vu le jour en 1992, année au cours de laquelle Antoine Bello situe le premier crime qui marquera la chute du monde du puzzle. Par conséquent, tout l’historique proposé sous de multiples formes, articles de journaux, rapports de l’association, essai de sociologie ... rien n’y manque, est un pure fiction. 

Le puzzle apparaît comme un prétexte : n’importe thème aurait pu servir d’alibi à l’auteur pour construire une fiction qui nous entraine dans un exposé très malin, mettant en lumière le fonctionnement marchand de notre monde moderne avec récupération immédiate de tout désir émergeant, et propagation et renforcement de la tendance pour en faire une valeur mercantile. 

Question sentiments, c’est un peu sec, pas d’histoire d’amour, peu de femmes. C’est un puzzle sans parité.

Belle rencontre, belle réussite qui renouvelle le genre polar et contribue à lui attribuer ses lettres de noblesse



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire