lundi 10 mars 2014

Le cercle des confidentes tome 1

Jennifer McGowan










  • Relié: 280 pages
  • Editeur : Editions Milan (4 septembre 2013)
  • Collection : MIL.MACAD.MILAN
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2745965735
  • ISBN-13: 978-2745965738







Le cercle des confidentes exerce ses talents à la cour d’Angleterre, auprès d’Elisabeth première, au seizième siècle. Ces jeunes filles ont été enrôlées pour leurs dons particuliers, afin de se saisir des moindres indices qui pourraient augurer d’un complot contre la reine. L’une d’elle a des prémonitions, l’autre interprète les intentions malveillantes prête à intervenir pour déjouer une tentative de meurtre, une autre encore sait manipuler les hommes par son charme. L’héroïne de ce tome est Meg, douée d’une mémoire impressionnante (au point de pouvoir restituer une conversation dans une langue qu’elle ne connaît pas!)

Ces jeunes filles seraient encore plus efficaces si elles unissaient leurs efforts, mais les intrigues se nouent autant parmi les grands de la cour qu’au sein de notre petit cercle. Les différences de milieu social des jeunes filles pèsent lourd dans les rapports de force qui s’installent entre elles

Des indices permettent de soupçonner que quelque chose se trame autour de la reine : graffiti sur les murs de Windsor, lettres échangées sous le manteau et surtout meurtre d’une confidente précédente, celle que Meg a remplacé 

Reste à dérouler l’histoire, de fausses pistes en soupçons, jusqu’à ce que la vérité éclate. Avec en filigrane à plus long terme, l’énigme des origines de l’héroïne, peut-être pas si roturière que son enfance nous l’indique.

J’attendais un peu plus de ce roman historique. Les moeurs de la cour sont discrètement abordés, et c’est essentiellement la description des costumes avec luxe détails qui créent l’ambiance d’époque.

Les jeunes péronnelles semblent fraichement émoulues de la Bibliothèque verte, un Club des Cinq revisité façon historique. On espère pour elles que la solidarité fera partie de leur destin, pour potentialiser leurs dons. 
Il faut peut-être aller plus loin dans la saga pour apprécier cette histoire…














Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire