vendredi 18 juillet 2014

Le caveau de famille

Katarina Mazetti








  • Poche: 272 pages
  • Editeur : ACTES SUD (6 octobre 2012)
  • Collection : Babel
  • Langue : Français
Traduction (suédois): Lena Grumbach
  • ISBN-10: 2330013019
  • ISBN-13: 978-2330013011
  • Existe en version numérique








Même si on a quitté ce couple improbable depuis plusieurs années, l’on renoue sans difficulté avec Benny et la Crevette, grâce aussi au résumé proposé avant le texte (ce qui est toujours plus agréable que d’innombrables rappels en cours de roman, et le risque d’en casser le rythme). 

Ces deux-là, ennemis intimes ou amoureux belligérants, jamais sur la même longueur d’onde, ont fini par se quitter. Mais l’attraction est trop forte alors on se donne une dernière chance : tentons de faire un bébé : si ça marche on fonde une famille! Un peu fous, non? D’autant que c’est toute leur organisation qui s’en trouve bouleversée : Benny doit virer sa compagne (pourtant si efficace à la ferme), Anna quitte son appartement douillet et sa tranquillité, et c’est le début d’un tourbillon entrainant dans sa spirale les vaches, les enfants, les travaux de la ferme, les difficultés financières, la dure double vie d’une bibliothécaire affublée de rejetons et d’un mari débordé :  l’action ne manque pas pour les personnages comme pour le lecteur!

C’est sans doute un peu moins séduisant que la première tranche des aventures sentimentales de ce couple mal assorti, mais cela reste tout de même un bon moment de lecture, qui prouve s’il en est besoin le sens de l’observation de l’auteur, et d’une analyse méticuleuse des petits tracas de la vie, qui ne font rire ou sourire que des années plus tard….

L’humour est toujours a rendez-vous, à travers les répliques émises ou intérieurement formulées d’Anna, mais le drame peut aussi surgir là où on ne l’attend pas….


Si on a aimé Le mec de la tombe d’à coté, le risque est faible d’être déçu par ce nouvel épisode des aventures des tourtereaux les plus mal assortis du monde.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire