lundi 7 juillet 2014

Muchachas 3

Katherine Pancol







  • Broché: 600 pages
  • Editeur : ALBIN MICHEL (4 juin 2014)
  • Collection : LITT.GENERALE
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2226254463
  • ISBN-13: 978-2226254467
  • Existe en version numérique











Réglons une fois pour toutes le sort des Muchachas : les 65 euros nécessaires à l’acquisition de la trilogie pourraient trouver meilleur usage : provision pour la prochaine rentrée littéraire, Romain Gary en pléiade (à paraître) voire plus prosaïquement les soldes d’été. 

Certes, le troisième tome parvient presque à construire un ensemble cohérent à ceci près que créer des liens a postériori entre deux intrigues sans relation nécessite une grande adresse pour dissimuler l’artifice, et que dans le cas présent les ficelles sont bien apparentes.

D’autre part, dans la première trilogie, dans la ronde étourdissante des personnages, Hortense était déjà la plus agaçante, mais permettait de mettre en valeur les qualités humaines des autres femmes de sa famille. Elle est ici omniprésente, encore plus hyperactive et imbue d’elle même (occupant lourdement quasiment tout le deuxième tome, le pire des trois). Hortense, on n’en veut plus!

Attention spoiler!

Quant à la fin héroïque du plus abject des personnages masculins, ça laisse pantois! 

Enfin, dernier argument de la partie civile, déjà évoqué dans la chronique du deuxième tome, le déroulement de l’intrigue et la consistance des personnages sont ici insuffisants pour faire oublier les faiblesses du style, les comparaisons étranges (« des larmes de rage, sèches et chiches qui giclaient comme des graviers »!), les envolées hystériques (et pas uniquement Hortense!). 

La nouvelle donne créée par la reconnaissance de Stella au sein de cette famille qu’elle ignorait, laisse augurer d’une possible suite :  cette fois, et cela n’aura aucune conséquence que les ventes de Madame Pancol, ce sera sans moi.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire