vendredi 31 juillet 2015

Miss Alabama et ses petits secrets

Fannie Flagg







  • Poche: 443 pages
  • Existe en version numérique
  • Editeur : Pocket (7 mai 2015)
  • Collection : Pocket
  • Langue : Français
  • Traduction (anglais) : Jean-Luc Piningre
  • ISBN-10: 2266250779
  • ISBN-13: 978-2266250771







Même si elle affiche une soixantaine superbe, l'ex miss Alabama a décidé de tirer sa révérence. Elle a 16 bonnes raisons pour ça 

1. Pas de vieillesse ( pas de vieillesse, ni prothèse du genou ou de la hanche)
2. Plus besoin de s éclaire teindre les cheveux
3. Plus de décisions à prendre
4. Plus de mauvais plateaux-télé 
5. Plus de rendez-vous chez le médecin et le dentiste 
6. Plus de surprises désagréables 
7. Plus besoin de répondre aux e-mails
8. Fini, Babs Bingington
9. Fini, les insomnies
10. Plus besoin de gagner sa vie
11. de payer factures et impôts
12. Fini, les embouteillages
13. Plus de regrets
14. Plus de nouvelles déprimantes a la télé 
15. Plus de mauvaises nouvelles du tout
16. Plus de soucis

Et seulement deux pour ne pas passer à l'acte : le printemps et l'automne. Et le 3 novembre, c'est décidé , il n'y aura pas de prochain printemps. Tout est organisé pour ne causer aucun souci à son entourage, on ne retrouvera pas son corps, elle fait don de tout ce qu'elle a, elle va juste disparaître au fond de la rivière avec 2 poids de 5 kg attachés aux chevilles.
Oui mais voilà, ça, c'est le tout début du roman, et l'on se doute bien que l'auteur ne peut pas nous débarrasser de son héroïne dans le premier chapitre. Et en effet le projet est mis à mal par des événements que dans son souci de tout régler avant de partir, Maggie ne peut pas ignorer.

Malgré ce thème du suicide, ce roman peut faire partie de cette catégorie qu'outre-Manche on appelle les "feel-good" car les personnages ont ces petits travers qui les rendant sympathiques et attachants et 
l'on sent bien que les méchants seront châtiés. L'on sent une vraie solidarité entre ces compagnes que la vie a réuni autour d'un même job.

Fanny Flagg essaie tout de même à la fois de soutenir notre attention de lecteur, tout en retardant le projet funeste de Maggie et de nous faire ressentir un (petit) frisson avec un cadavre dans le placard (travailler dans l'immobilier peut réserver quelques surprises).

C'est très plaisant, peut être un peu moins que Beignets de tomates vertes, qui est pour moi une histoire culte (aussi bien écrite que filmée), mais cela reste une lecture idéale pour l'été (en fait qu'elle que soit la saison).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire