mardi 21 juin 2016

Ils savent tout de vous

Iain Levinson








  • Broché: 232 pages
  • Editeur : Liana Levi (1 octobre 2015)
  • Collection : LITTERATUR
  • Langue : Français
  • Traduction (Anglais) : Fanchita Gonzales-Batlle 
  • ISBN-10: 2867467926
  • ISBN-13: 978-2867467929








Pratique quand on est policier de découvrir un jour qu’on est capable de lire dans la pensée du prévenu qui vous fait face. Cela simplifie diablement les interrogatoires.

Mais c’est questionnant tout de même. Et quel réflexe avons-nous presque tous quand nous avons une question qui nous taraude (elle n’a même pas besoin de nous tarauder longtemps…) : internet bien sûr.
Et Snowe découvre qu’il n’est pas le seul. sauf que cette recherche le fait repérer par d’inquiétants sujets du FBI, qui ne mettent pas longtemps à le loger.
Denny, un meurtrier, un tueur de flic de surcroit, attend dans le couloir de la mort que l’on daigne venir mettre fin à ses jours. Lui aussi lit clairement dans les pensées de ses interlocuteurs.  Il flaire l’entourloupe quand une drôle de dame (Terry) aux pensées inaccessibles (elle prétend avoir subi une intervention sur le corps calleux pour traiter une épilepsie) vient lui proposer un job contre la négociation de sa peine. Refuser ou accepter, à cette page de son histoire, il n’a plus grand chose à perdre.

La mécanique bien huilée est ruinée par un grain de sable dans le scénario imaginé par Terry, et c’est alors une course poursuite qui s’engage avec des gens bien décidés d’un côté comme de l’autre à se sortir de ce mauvais pas.

Si l’intrigue met quelque temps à s’installer, la mayonnaise finit par prendre et cela devient un petit bonheur! L’humour (assez noir) est au rendez-vous pour alléger cette histoire qui fait froid dans le dos. De quoi enrichir les argumentations de la théorie du complot, et être tenté se débarrasser de tout ce qui fait de nous une cible potentielle aisément traçable: téléphone, ordinateur, carte bancaire ….

La télépathie comme thème d’un polar, c’était risqué. Mais le défi est relevé, ça marche, grâce à l’imagination et au talent de satiriste de l’auteur.

De quoi susciter l’envie de découvrir les autres publications de Iain Levison, que je ne connaissais pas.






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire