mercredi 25 avril 2018

Pas à pas

Erling Kagge







  • Broché: 208 pages
  • Editeur : Flammarion (2 mai 2018)
  • Collection : DOCS,TEMOIGNAGE
  • Langue : Français
  • Traduction (Norvégien): Hélène Hervieu













Récit intimiste et philosophique sur cette fonction fondamentale , à l’origine de l’évolution de l’humanité : couplée à la curiosité et au désir de neuf, la marche a permis la dissémination des hommes sur la surface de la terre. 

Et paradoxalement, elle n’est plus indispensable pour se déplacer. Les véhicules de toute sorte abondent et modifient la perception du temps et des distances. Mais rien ne remplace l’expérience unique d’avancer pas à pas , alors que se produit dans notre corps une sorte de petit miracle à chaque pas, alliance d’une biomécanique subtile et d’une commande neurologique complexe, sans oublier le rôle des lois de la gravité. C’est ainsi que l’auteur décrit chaque pas comme une presque chute!

Sentir le chemin, la route, la terre sous ses pieds permet de faire corps  avec notre environnement, de se sentir exister. Et le tempo de la marche est d’autant plus informatif qu’il est lent. Chaque pas s’inscrit dans un présent vécu, qu’il importe de vivre pleinement. Le but du chemin est le chemin, selon les préceptes confucéens. Dès lors que la performance, ou le calcul d’un temps restant surgit, la douleur et l’ennui émergent.

Pas de prédilection pour un type de paysage. Des pôles aux rues urbaines, en passant par les sommets les plus hauts de la terre, tout est bon pour pratiquer et l’auteur a usé ses semelles  sans restriction, jusque dans  les égouts de New-York!

La marche est ici assimilée à un art de vivre. Et il existe sans doute d’autres moyens pour atteindre la sagesse. Cependant, il est sans doute utile et même nécessaire de favoriser cette pratique dès que les distances à parcourir le permettent (une lettre à poster à 200 mètres ne nécessite pas de polluer l’air de la rue avec des vapeurs de carburant brulé). C’est surement meilleur pour la planète et pour le marcheur.




Le livre en tant qu’objet, de petit format, avec une excellente qualité de papier est très agréable à manipuler et à parcourir. En déambulant?



Je ne saurais dire combien de marches j'ai faites.
J'ai fait de courtes balades et j'en ai fait des longues. J'ai marché en m'éloignant des villes et j'ai marché pour rejoindre les villes. J'ai marché la nuit, j'ai marché le jour, en quittant des amantes ou pour retrouver des amis. J'ai marché à travers la forêt et à travers la montagne, sur des plateaux couverts de neige et au coeur des jungles urbaines. J'ai marché en étant désoeuvré, j'ai marché en étant euphorique et j'ai marché pour fuir mes problèmes. J'ai marché dans la douleur et j'ai marché avec bonheur. Mais peu importe et pourquoi, j'ai marché et marché et marché. J'ai marché jusqu'au bout du monde, littéralement

*

Les pieds sont des structures mécaniques puissantes et complexes. Avec leurs vingt-six os, leur trente-trois articulations et plus de cent tendons, muscles et ligaments, les pieds permettent à notre corps de rester debout et en équilibre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire