jeudi 10 mai 2018

Depuis l'au-delà

Bernard Werber








  • Broché: 448 pages
  • Editeur : Albin Michel (4 octobre 2017)
  • Collection : A.M. ROM.FRANC
  • Existe en version numérique
  • Langue : Français









Fort déçue par les précédents opus de Bernard Werber, j’étais plutôt décidée à passer mon chemin. Et puis, j’ai opté pour une dernière chance, influencée par quelques critiques positives, y compris de lecteurs qui regrettaient le Werber des débuts.

Résultat mitigé. Cette fois le livre ne m’est pas tombé des mains, j’ai apprécié l’intrigue et le suspens créé par la pseudo intrigue policière, aimé la construction avec les insertions d’extraits de l’encyclopédie d’Edmond Wells (encore que les thèmes sont un peu galvaudés et les données parfois erronées). Les personnages vivants ou morts et leurs interactions offrent un scénario agréable sinon original. Finalement ce qui m’a le plus fait sourire, c’est le règlement de compte avec Jean Moisi, le critique littéraire médiatique, que tout le monde aura reconnu.


Pour des adeptes de la première heure, on retrouve l’univers et les thèmes favoris de l’auteur, mais sans grande nouveauté. Alors qu’en pensent des lecteurs qui découvriraient l’auteur?



Tout humain dont le bonheur dépend des décisions d'autrui peut se préparer à être malheureux. Il ne faut dépendre de personne.

*

Alors qu’elle s’apprête à repartir, l’âme errante du Baron remarque l’âme errante de l'écrivain.
« -Touriste ? Demande-t-il.
- Heu... oui, en quelque sorte. Je suis décédé ce matin.
- Vraiment ? Alors preparez-vous a beaucoup de surprises.
- Je dois avouer que pour l’instant je ne m’ennuie pas.
- Et pourquoi êtes-vous là ?
- Je veux savoir qui m’a tué.
Le baron lâche une moue ironique.
- Ca, c’est bien une préoccupation de nouveau mort »





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire