samedi 2 février 2019

Ce matin maman a été téléchargée

Gabriel Naëj








  • Broché
  • Editeur : Buchet-Chastel (7 février 2019)
  • Collection : LITT FRANCAISE
  • Langue : Français













Si l’immortalité a toujours hanté les pensées des mortels que nous sommes jusqu’à présent égaux devant la fatale issue, l’essor du transhumanisme crée de nouveaux espoirs et de nouveaux délires, qui de fait pourraient faire voler en éclats cette égalité. On n’en est pas là, et les auteurs d’anticipation peuvent encore se perdre en conjectures. 

C’est le cas de Gabriel Naëj, dont le personnage principal, choisit, pour respecter les dernières volontés de sa mère d’avoir recours à une secte qui transfère la conscience du moribond dans une capsule informatique, destinée à être insérée dans un robot humanoïde domestique. 
Choix osé de la part du fils , quand on perçoit rapidement le caractère assez envahissant de la maman…

Début prometteur, avec une vraie bonne idée de départ. Le couple mère-fils est assez drôle et on imagine bien le pouvoir décuplé que confère une existence virtuelle et l’emprise que cela implique que le jeune homme hyperconnecté. On est par contre peu dérouté par l’évolution des techniques de communications en réseau et de la suspicion que peut entraîner une déconnection volontaire dès lors que des autorités de régulation sociale s’immiscent dans la vie d’un individu. est-ce vraiment de l'anticipation? 


Malheureusement quelques écueils tempèrent mon enthousiasme :

  • Un récit un peu déséquilibré pour les différentes phases de l’intrigue, créant des longueurs sur des passages moins captivants
  • des redites, qui ressortent bien sur 218 pages
  • des dialogues artificiels, qui diminuent l’adhésion à l’histoire.

La lecture n’est pas désagréable mais j’attendais plus d’un tel sujet. 

Merci aux éditions Buchet Chastel et à Babelio pour leur confiance







C'est un grand pas pour la science ; une avancée majeure pour l'humanité. Soyez fiers, votre mère et vous, d'assister à cette intervention historique, la première métensomatose numérique. Désormais son esprit se trouve tout entier ici dans ce petit reposoir numérique.

*

La table est vide. Pas de vin. Pas de sel. Pas de nourriture non plus.La mastication est inutile. Les choses n'ont no odeur ni sexe. Pas de famine sans doute ; pas d'épidémie à craindre, pas de chlorose. L'enfer est ailleurs. Je ne le décrirai pas. Je ne dirais pas ce que je ressens. Je ne mentionnerai pas les couleurs du vitrail et leur virulence. Je n'évoquerai pas l'éblouissement insensé qu'elles provoquent en :moi, bila stupeur, ni l'effarement. Je ne parlerai pas de l'impossibilité d'agréger, de donner sens.

*

Comment donnez ses à cette salade de mots?Est-ce ma mère? J'ai vraiment honte. Elle est déjantée! Je l'avais toujours trouvée excessive, un peu originale, et je concède que la métensomatose numérique puisse troubler quels peu l'esprit de ceux qui la subissent. Mais de là à outrepasser si fort les bornes de la décence!



Gabriel NAËJ
  • Informaticien, chercheur en intelligence artificielle, spécialiste d’éthique computationnelle et d’humanités numériques, Gabriel Naëj est professeur à la faculté des sciences de Sorbonne Université et président du comité d’éthique du CNRS.
    Source : Editions Buchet-Chastel





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire