samedi 3 mars 2012

Et puis Paulette

Barbara Constantine










  • Broché: 320 pages
  • Editeur : Calmann-Lévy (4 janvier 2012)
  • Collection : Littérature Française
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2702142788
  • ISBN-13: 978-2702142783







Propos sur le bonheur que peut apporter la solidarité pour faire face aux aléas de la condition humaine

Lorsque Ferdinand manque d’écraser le chien de Marcelline, il est loin de se douter des conséquences de cette mésaventure. Cet incident lui fait découvrir les difficultés de sa voisine : seule, dans une maison qui tombe en ruine, il la découvre presque asphyxiée (il pense à une tentative de suicide alors que les souris ont juste rongé le tuyau du gaz). Lorsque la pluie inonde la maison, Ferdinand recueille Marcelline. Il a une grande maison vide depuis que ces enfants sont partis, en claquant la porte et que son épouse l’a enfin débarrassé de sa présence après quarante ans de vie pourrie!. Lorsque Guy perd sa compagne Gaby, Ferdinand décide d’agrandir cet embryon de communauté et c’est peu à peu tout un petit groupe hétéroclite qui va se retrouver, chacun apportant ses compétences ou une contribution qui rend le contrat avantageux pour tout le monde. Lorsque des jeunes se joignent à eux, c’est internet qui débarque avec création d’un site à la clé (qui existe vraiment). Et puis un jour Paulette...

Les blessures de la vie viennent cicatriser au sein de cette communauté chaleureuse, entrainant le lecteur dans une communion de sentiments positifs. Si les départs suscitent la tristesse, celle-ci est atténuée par la qualité de l’accompagnement. L’humour est au rendez-vous dans ce récit dont l’écriture est légère, avec parfois un ton naïf, particulièrement quand les enfants sont au coeur de l’action. C’est un hymne à l’entraide entre les générations, et un message d’espoir pour que grand âge ne rime pas avec naufrage : il suffit que des chaloupes de solidarité viennent à la rescousse. 

Un très agréable moment de lecture

lu sur Sony reader T1
  

2 commentaires: