samedi 17 novembre 2012

Ce que le jour doit à la nuit

Yasmina Khadra










Titre Original
CE QUE LE JOUR DOIT À LA NUIT
Date de parution
3 Septembre 2009
Collection
Romans français
Nombre de pagesFormat
448 p.108 x 177 mm
EAN
9782266192415







La découverte de la plume de Yasmina Khadra ne peut laisser indifférent. Le lecteur est bercé par cette écriture élégante sans ostentation, hautement musicale sans artifice, pour cheminer au coeur de la narration dont l’intrigue qui pourrait paraître banale, mais qui recèle en réalité des trésors de sagesse, au point de flirter avec le roman initiatique.

Comment Younès, qui a eu pour modèle un père qui fut l’artisan de sa propre malchance, enclin à toujours faire le mauvais choix, le moins mauvais étant de renoncer à éduquer son fils et de le confier à son frère, pourrait-il faire preuve d’assurance, et clairement prendre position? Si le bien-être matériel est alors assuré pour l’enfant, il sera poursuivi toute sa vie par l’incapacité à choisir son camp. Et si au coeur d’une guerre civile le danger guette à tous les coins de rue, ne pas choisir son camp constitue une double peine. La même indétermination l’accable dans ses choix amoureux et son premier émoi scellera son destin.

C’est l’histoire de l’Algérie qui est ainsi relatée, d’un point de vue profondément humain, sans pointer du doigt et juger les acteurs de ce drame qui a conduit familles et amis à s’entredéchirer. 

«L’Algérie algérienne naissait au forceps dans une crue de larmes et de sang ; l’Algérie française rendait l’âme dans de torrentielles saignées. Et toutes les eux, laminées par sept ans de guerre et d’horreur, bien qu’au bout du rouleau trouvaient encore la force de s’entredéchirer comme jamais».


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire