dimanche 30 juin 2013

La vieille qui voulait tuer le bon dieu

Nadine Monfils











  • Broché: 245 pages
  • Editeur : Belfond (7 mars 2013)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2714454518
  • ISBN-13: 978-2714454515
  • Existe en ebook







Elle a tout d’un Bérurier en jupons, Mémé Cornemuse, et quand je dis jupons,  ça sera plutôt leggings léopard et Birkenstock en peau de lapin pour cette coquette couguar (ça c’est pour les soirs de sortie dans le monde). Installée à un poste clé pour surveiller les travaux de voirie de son complice qui essaie de creuser un tunnel jusqu’à la bijouterie voisine, et pour tirer profit des courriers des occupants de son immeuble, elle est concierge. Pas sûre que les étrennes pleuvent vu la qualité du service! Mais voilà que les nouilles se glissent dans le potage : une série de meurtres décime les troupes dans l’immeuble! Mains coupées et zizis confisqués pour être plantés tels des drapeaux dans le pâté ou le camembert, tous les résidents survivants font de potentiels suspects dans l’enquête que mène  Ginette, la veuve de l’une des victimes...

L’auteur ne fait pas dans la dentelle : ambiance truculente et vils comportements de bêtes et méchants truands, on navigue entre Audiard et San Antonio. Truffé de belgicisme qui donne un côté exotique pour les non pratiquants, c'est plutôt sympa.

Pour l’intrigue, tout le monde est suspect. Classique. Cependant, les attitudes équivoques qui créent le statut de coupables potentiels ne sont pas totalement explicitées, ce qui laisse un peu le lecteur sur sa fin. De fausses pistes en hasard, les crimes seront élucidés, et bien entendu, sans révéler le noeud de l’affaire, ne pas se fier aux apparences qui sont souvent trompeuses

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire