mardi 24 juin 2014

Sang d'encre

Stéphanie Hochet









  • Relié: 97 pages
  • Editeur : Editions des Busclats (28 février 2013)
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2361660148
  • ISBN-13: 978-2361660147









Le sang et l’encre se mêlent sous l’aiguille du tatoueur. La fascination que crée cet art chez le narrateur  est un leitmotiv qui hante ses jours et ses nuits . Ses dons en dessin l’ont naturellement conduit à créer des modèles que Dimitri reproduire sur les épidermes consentants. De là à sauter le pas, la réflexion est longue pour le jeune homme. La décision est prise lorsque le choix s’impose, lors de la contemplation d’un cadran solaire où est inscrit  :  Toutes blessent, la dernière tue, et sur le seul endroit possible, le plexus..solaire.

Le geste accompli ouvre des portes interdites : la souffrance du corps soudain révèle se mêle à une angoisse plus profonde, alors que le tatouage semble vivre tel un intrus sur ce corps malade. La suspicion n’est pas loin de la paranoïa , les amours et les amitiés sont  chaotiques.

C’est un curieux récit où le lecteur est un simple témoin, non convié au au partage. C’est peut-être cela que l’on appelle « ne pas entrer dedans ». Les confidences nombrilistes de ce narrateur perturbé  m’ont laissée de marbre. 


C’est heureusement court, et c’est à peu près la seule raison qui m’a incitée à poursuivre. 

                              





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire