vendredi 2 juin 2017

La sonate à Bridgetower

Emmanuel Dongala







  • Broché: 333 pages
  • Editeur : Actes Sud Editions (4 janvier 2017)
  • Collection : ROMANS, NOUVELL
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2330072805
  • ISBN-13: 978-2330072803








Un voyage musical à travers l’Europe de la fin du dix-neuvième siècle. Mozart fait parler de lui tandis que Beethoven dérange ses auditoires par l’audace de ses créations. Les renommées se font et se défont au gré des mondains et mondaines qui reçoivent les artistes dans leurs salons privés.

Nous suivons l’itinéraire d’un personnage qui renaît des cendres de l’oubli  sous la plume d’Emmanuel Dongala. L’homme est un curieux lascar, qui se sert de l’ignorance de ses contemporains pour agrémenter sa carte de visite de titres honorifiques improbables, mais crédibles si’ l’on se réfère à sa couleur de peau. Il est en réalité descendant affranchi d’une famille d’esclaves de la Barbade. 

Son arbre généalogique fluctuant est un sésame pour promouvoir les talents de son fils prodige , le jeune George Bridgetower, à peine âgé de dix ans lorsque le récit commence. George est un virtuose du violon, qui impressionne son public autant par ses dons d’interprète que par la grâce de ses traits de métis.


Comment en viendra-t-il à croiser le chemin de la fameuse sonate à Kreutzer? C’est ce que nous narre Emmanuel Dongala dans un roman historique documenté.

C’est très instructif, et comme souvent à la lecture de romans dont le thème est musical, on ne résiste pas à l’envie d écouter ou de ré-écouter la célèbre sonate.


Un bémol sur l’écriture, irréprochable, mais trop convenue, en particulier en ce qui concerne les dialogues (on imagine mal une servante d’hôtel, à peine pubère, user de « préalablement » dans ses échanges avec le jeune musicien). Et cette écriture techniquement parfaite, est un peu soporifique, au point de limiter les temps de lecture vespérale, avec le risque de se retrouver endormie, lumières allumées, semi-assise et la tête ballante, entre deux pages.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire