jeudi 27 mai 2010

L’attrape-coeur

J.D. Salinger

C'est remarquable, court, efficace. Le ton pris par l'auteur, celui d'un ado de 16 ans (chapeau pour la traducteur), loin de lasser du fait de la répétition des figures de style propres à cet âge, donne une vie et une authenticité extraordinaire. Mérite tout à fait les louanges qu'on lui a faites.
J'imaginais par moment une «traduction» genre «Exercices de style» de Queneau, qui restituerait le texte sous forme châtiée (un peu comme on l'entrevoit dans le texte lorsque
le narrateur lorsqu'il se retrouve dans une situation où il doit être pris au sérieux 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire