vendredi 25 mai 2012

Les témoins de la mariée

Didier Van Cauwelaert










Livre de poche
6,10 euros
ISBN 9782253166641












Ils sont quatre, prêts à témoigner devant le maire d l’union de Marc, un photographe de stars sérial-séducteur, et Yun une jeune chinoise. Banale sur les photos entrevues, comment a-t-elle pu convaincre Marc de se laisser passer la bague aux doigts?
La situation prend une tournure dramatique d’emblée, car Marc se tue dans un accident de voiture, au moment même où Yun survole une bonne partie de la planète pour rejoindre son fiancé. Les quatre compères l’accueillent, évitant dans un premier temps de lui révéler le drame, sans savoir quel serait le moment le moins mal choisi. C’est pendant cette période de mensonges que vont se tisser des relations très particulières entre Yun et le quatuor, amenant les protagonistes et le lecteur à élaborer bien des conjectures, et essayer de cerner le mystère 

de cette fiancée élevée dans une ferme chinoise mais qui est aussi à l’aise au volant d’une Rolls, que dans une discussion philosophique ou face à une toile vierge et des pinceaux dans une galerie.

C’est ce qui fait le charme de cette histoire. Tour à tour, les mais vont livrer les échanges qu’ils ont eu avec Yun et qui aboutissent à de considérables changements de trajectoire dans leur destin, destin qui était très lié à celui de Marc. Je n’en dirai pas plus pour ne pas gâcher le plaisir de découvrir la chute, d’autant que c’est le principal atout de ce roman. Le style m’a un peu déçu par rapport à ce que j’avais déjà lu de Van Cauwelaert, et surtout au début, où l’on se demande si les personnages méritent que l’on s’y intéresse. Comme le roman est court, on poursuit et là, l’intérêt va grandissant.

C’est donc une plaisante lecture, vite parcourue, peut-être aussi vite oubliée....Le temps le dira


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire