vendredi 6 décembre 2013

Les micro-humains

Bernard Werber








Broché: 440 pages
  • Editeur : ALBIN MICHEL (2 octobre 2013)
  • Collection : LITT.GENERALE
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2226249826
  • ISBN-13: 978-2226249821
  • Existe en ebook









Et si la miniaturisation était LA solution pour tous les maux qui pourrissent notre planète? La technique a fait ses preuves dans le domaine de la technologie… Alors n’hésitons point et rétrécissons les humains : les humains 3.0, les emachs (prononcer MH, pour MicroHumains, 17 cm de hauteur, mangeront moins, pollueront moins et peut-être même ne reproduiront-ils pas les erreurs de leurs prédécesseurs (mais ça on ne le saura pas avant le troisième tome de la trilogie). Pour l’heure, les micro-humains ont à prouver qu’ils ont une âme. Et revoilà sur la sellette les questions éthiques qui agitent les consciences à chaque fois qu’un grain de sable dans les rouages, sous forme d’une avancée scientifique,  remet en question les bases morales de la civilisation (Valladolid le retour). 

Pas désagréable. Pas novateur non plus. Pour qui a suivi depuis une vingtaine d’année les publications de Bernard Werber, c’est sans surprise. Les mêmes thèmes sont abordés : ontogenèse de la civilisation, mondes engloutis, projet de migration vers les étoiles, société féminine..à part la vie après la mort, tout y est. Même les fourmis sont encore citées en exemple. La construction habituelle se retrouve aussi, avec des ruptures de rythme savamment dosées pour maintenir la vigilance du lecteur (l’encyclopédie nous accompagne, ainsi que le fil rouge de l’énigme à résoudre : ici comment faire un carré avec fois allumettes, et j’ai cru un moment qu’il faudrait attendre la suite pour avoir la solution!)


Pour les inconditionnels, pas de soucis : on enfile de vieux chaussons dans lesquels on se sent très bien. Pour les antis, n’essayez même pas. Pour les modérés, pas d’urgence il y a peut-être autre chose de plus urgent à parcourir (le dernier envoi de masse critique par exemple?)




C'est là le vrai talent politique, mentir à tout le monde, ne rien donner, et faire croire à chacun que je suis dans son camp

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire