dimanche 29 décembre 2013

L'invasion des profanateurs

Jack Finney






  • Poche: 256 pages
  • Editeur : Denoël; Édition : [Nouv. éd.] (24 février 1994)
  • Collection : Présence du Futur
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2207505464
  • ISBN-13: 978-2207505465













Une impression de déjà lu? (ou peut-être vu : le texte a déjà été l’objet de trois adaptations cinématographiques ) pour un court texte honnête de SF. 

Un sentiment d’étrangeté semble se propager comme une épidémie dans une petite ville des Etats-unis. Certains citoyens ont l’impression que leurs proches, bien qu’objectivement semblables à ce qu’ils étaient naguère, ne sont plus eux-même. Le narrateur, un médecin cartésien qui ne croit que ce qu’il voit, en réfère à son ami psychiatre, qui lui remet en mémoire d’étranges histoires d’hallucinations collectives sporadiques et sans aucun fondement, et qui cessent comme elles sont venues. 
Pourtant quand le bon docteur découvre des corps sans empreintes digitales puis d’étranges cosses géantes au domicile d’amis, le doute s’installe….

L’ensemble est bien construit, sans fioritures, l’auteur saisissant juste quelques occasions de débattre sur l’exercice de la médecine, ou les théories de l’apparition de la vie sur notre planète. Rien de bien nouveau.

C’est très vite lu. Le récit à la première personne confère une proximité  avec le narrateur, qui entraine le lecteur dans son vécu anxiogène.


Certes le roman date de 2000, mais il faudrait une fois pour toutes que les traducteurs cessent de considérer que « cervical » ait un quelconque rapport avec le cerveau! C’est très récurent en SF.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire