mercredi 3 août 2016

La mémoire fantôme

Franck Thilliez






  • Poche: 448 pages
  • Editeur : Pocket (14 octobre 2010)
  • Collection : Policier / thriller
  • Existe en version numérique
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 226620503X
  • ISBN-13: 978-2266205030








Parfait. Du suspens, une intrigue travaillée, complexe, avec aiguillages temporaires sur des pistes sans issue dans lesquelles lecteur et enquêteurs s'engouffrent en toute naïveté, pour ceux se perdre en conjectures. Tout le monde devient suspect…

Comme souvent avec Franck Thilliez, le plus gore est la scène de crime, qui oriente vers un criminel psychopathe. Le lecteur est ensuite happé par des scènes d'action trépidantes, mais il est rarissime que l'on assiste à une mise à mort abjecte dans son intégralité : Zorro arrive à temps.

Le côté scientifique est ici très exploité : mathématiques, embryologie, neurologie. L'auteur ne laisse aucun doute en ce qui concerne son affinité pour les sciences exactes. Et c'est le talent d'écrivain qui permet de les inclure dans l'histoire, sans que cela sente le copié-collé.

C'est sans doute le personnage central de l'amnésique qui fait tout l'intérêt  de l'ensemble. C'est une sacrée contrainte pour construire le scénario : la victime qui a échappé à son  sort funeste est tout de même un personnage clé pour apporter son témoignage, sauf que dans le cas présent, Manon est atteinte d'une forme particulière de trouble de la mémoire, qui lui fait tout oublier des faits récents  d'une minute à l’autre. Et le secours technologique que lui procure son organiseur est un outil qui nécessite d’être sur de la fiabilité des saisies L'angoisse que suscite un tel handicap chez la jeune femme par ailleurs hautement intelligente est nettement perceptible, et bien analysée.

C'est Lucie Henebelle qui s'y colle, avec les difficultés qu'implique la garde de ses petites jumelles et toujours, comme dans La Chambre des Morts, cette part d'elle-même sombre et anxiogène, mais que l'auteur consentira à nous dévoiler au cours de cet épisode. 
Malgré ses failles, Lucie reste une enquêtrice hors-norme pour ses qualités de raisonnement et sa ténacité , quel que soit son état physique (les nuits blanches ne se comptent pas).

C'est donc sans hésiter la note maximale pour cet excellent thriller.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire