jeudi 18 avril 2019

Leur séparation

Sophie Lemp






  • Poche: 96 pages
  • Editeur : Allary (7 septembre 2017)
  • Existe en version numérique
  • Langue : Français









A huit ans, lorsque le cocon familial se désagrège, l’univers s’écroule. Et sans doute plus violemment lorsque l’on est l’enfant unique. 
Le titre est sans équivoque, il ne s’agit pas d’un réquisitoire à propos de ce qui fut l’histoire des ses parents, histoire qui leur appartient et restera volontairement scellée.

C’est le ressenti de l’enfant, condamnée à des choix impossibles, soumise à des conflits de loyautés inévitables, et culpabilisants. Lorsqu’ils « refont leur vie », le soulagement de ne plus les savoir seuls lors de ses absences fait place au regret de la routine qu’induisait l’organisation familiale revue au rythme des gardes partagées. 

Rien n’a changé trente ans plus tard, si ce n’est la banalité de la situation, qui n’expose plus les enfants au regard de leurs pairs.


Exorciser ses démons en prenant la plume, c’est le but avoué du récit. Mais c’est aussi un partage délicat et pudique, des émotions complexes qui peuvent émerger lorsque volent en éclat, à une période où l’on se construit, les étais de ce qui soutient notre compréhension du monde.



Mes parents refont leur vie. La mienne, de nouveau, est chamboulée. Je suis soulagée - ils ne sont plus seuls lors de mes absences - mais le quotidien auquel je commençais à d'adapter est déjà obsolète .

*

L’amour que j’éprouve pour mes parents est teintée de colère, de jalousie, d’amertume, d’anxiété, et seul le divorce selon moi peut l’expliquer. Après une dispute avec ma mère au cours de laquelle j’ai été particulièrement désagréable, je fonds en larmes et murmure si vous n’aviez pas divorcé, je ne serais pas comme ça.

*
Au fond chacun souffre seul.




Sophie Lemp est née en 1979 à Paris. Après avoir été comédienne, elle est désormais adaptatrice et auteur à France Culture. 

"Le Fil" est son premier texte publié. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire