Abonnés

Les mystères de la mémoire

Hilde Ǿstby 
Ylva Ǿstby 






  • Broché: 256 pages
  • Editeur : Marabout (10 avril 2019)
  • Collection : Santé
  • Langue : Français
  • Traduction (Norvégien) : Sophie Jouffreau
















La mémoire : un vaste sujet. Et l’objet de plaintes quant à son fonctionnement qui ne répond pas toujours à nos attentes (qui ne s’est pas souvenu un numéro de téléphone inutile alors que le nom de tel acteur s’obstine à nous rester sur le bout de la langue?).
Les ouvrages sur la mémoire, il en existe beaucoup, dont les plus récents effacent sans pitié les précédents dont l’obsolescence programmée progresse au rythme de la recherche en neurosciences. Alors quel est l’intérêt de celui-ci?

Le premier tient aux qualifications des deux auteures norvégiennes  . L’une assure la pertinence des propos scientifiques, puisqu’elle est docteur en neuropsychologie et spécialiste de la mémoire, et l’autre, sa soeur ainée est romancière, assurant une  vulgarisation haut de gamme, pour le non spécialiste.
On a donc un écrit de qualité, dont le sérieux n’empêche pas l’agrément de lecture, dans un style abordable et qui n’exclue pas quelques pointes humoristiques.

Tout débute par  une mise au point sur ce que l’on connaît du fonctionnement de la mémoire , avec le rôle capital de ce petit organe double qui gère le stockage de nos souvenirs, à savoir l’hippocampe. Certains patients auront fait avancer la science en payant cher de leur personne, comme cet homme épileptique que l’on priva de ce capital organe enfoui au cour de notre cerveau et par la même occasion de sa mémoire à court terme.


Dans un deuxième temps, c’est un abord plus philosophique de cette fonction si indispensable, 
avec de nombreux exemples pris parmi les champions des échecs ou de la mémorisation, en abordant sans s’y appesantir les  différentes techniques dont certaines sont bien connues. 
Il est question aussi des faux souvenirs, de ceux que l’on construit soi-même ou aidé par l’entourage et qui sont un véritable casse-tête pour les témoignages dans le cadre d’affaires criminelles.  On peut ne pas se souvenir suffisamment, mais on peut aussi se souvenir trop, en une affabulation involontaire.

Cet ouvrage peut-il marquer les mémoires? Réponse dans quelques semaines ou quelques mois.


Merci à Babelio et aux éditions Marabout pour leur confiance.



Si l'IRM fonctionnelle, qui rend les souvenirs observables -donc  mesurables -, ajoute à leur étude une valeur scientifique certaine, cette technique d'imagerie n'est pas infaillible. Tout ce qui apparaît sur une IRM n'est pas vrai pour autant.
L'IRM fonctionnelle a d'ailleurs permis de montrer des signes d'empathie chez un saumon mort., lorsque la méthodologie n'était pas respectée.

*

Le fait d'oublier est si banal que souvent nous'y prêtons pas attention. pourtant de nombreuses personnes se plaignent d'avoir une mauvaise mémoire, malgré des capacités d'encodage et de traitement tout à fait normales. Elles sont simplement les victimes d'une mémoire de travail parfaitement fonctionnelle, c'est à dire sélective.*

"Nous lisons des romans affinée nous représenter d'autres manières de vivre. La fascination pour les destins individuels de personnages fictifs ou réels est à la base de notre culture", affirme Peder KjǾs.


Les soeurs Ǿstby sont norvégiennes. L'aînée, Hilde, 43 ans est écrivaine, journaliste, historienne des idées. La cadette Ylva, 39 ans est docteur en neuropsychologie l'université d'Oslo et l'une des expertes norvégiennes de la mémoire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Article le plus récent

Voltiges ⭐️⭐️⭐️⭐️

Articles populaires