mercredi 6 mai 2020

En moins bien

Arnaud Le Guilcher






  • Broché : 288 pages
  • Editeur : STEP. MILLION (8 octobre 2009)
  • Collection : LITTERATURE
  • Existe en version numérique











On est pas loin de Very bad trip, avec cette folle aventure d’un loser alcoolique qui perd toute trace de son épouse trois jours après son mariage. 

Leur lune  de miel, écourtée par le départ de la jeune épouse , avait pourtant été organisée de main de maître par le narrateur. Un camping en bord de mer, un bar, et une dune. Pas banal ce qui s’y passe sur la dune : un touriste  allemand abandonné par son épouse tourne en rond depuis des jours sous le regard de ses deux enfants, que la barrière de la langue a empêché de se présenter : ils  ont ainsi été affublés  des prénoms de Requin et Marteau!

L’incongruité de la situation attire les curieux, puis la presse et la télévision, et le petit camping vient le lieu de villégiature incontournable de la région, obligeant notre tourtereau abandonné d’endosser la casquette de gérant des lieux, le patron noyant lui aussi le départ de sa femme dans la bière.

L’histoire s’enrichit de page en page de situations cocasses et improbables mais assez drôles. Le style est fleuri est sans complexe donnant beaucoup de rythme et de tonus à l’ensemble

Honnêtement, on ne rit pas aux éclats mais on sourit , et c'est déjà une bonne chose en ces temps obscurs, et on salue l’imagination débordante de l’auteur.




Richard avait pris pour cible une partie ô combien fragile de son nouvel ami. Le malheureux cherchait un second souffle, à genoux par terre. Il se tenait l'entrecuisse en marmonnant "Merde de merde, sa mères couilles la pute" . La syntaxe était approximative, mais la douleur, réelle...

*

Y aait une grosse mouche à merde qui tournait autour de la lampe. Je l'aimais bien, moi, cette mouche. Cette mou-mouche. Cette biiiizzbizziii avec des gros yeuyeux. La mouche à babouche qui faisait des tours et des détours autour de la grosse lumière jolie...Je suis monté sur son dos, et on est passé en piqué tout près de la tête de mon copain Richard. Oulalalala la grosse tête qu'il avait! La honte! On a survolé la mienne aussi. Comme j'étais sur la mouche, la mouche elle en a profité pour se poser sur mes cheveux. C'est dingue comme j'ai des cheveux gros comme des lampadaires vus de dans moi. Mon amie la mouche m'a déposé sur mon crâne, on a papoté assis sur un tapis de pellicule, puis on s'est fait la bise et elle est repartie en chantant New-York, New York...

Il était fort quand même ce joint

*

Y a des gens qui sont pas faits pour l'émotion, pas formatés pour... Henry, pareil, c'était ça : tous ses clients d'un coup sans Paris, c'était pas possible. Les yeux ont dit merde aux oreilles, puis l'hémisphère gauche a envoyé chié le droit. Le voyant "Picole à tous les étages" s'est mis à bourlinguer et les plombs sont partis en congés sans solde. En gros jusqu'au retour de Paris, c'était à nous de tenir la baraque...



Arnaud Le Guilcher travaille pour le label Barclay et s'occupe plus particulièrement de : Alister, Magyd Cherfi, Deportivo, Dionysos, Ghinzu, Renan Luce, Matmatah, Noir Désir, Yves Simon. 

"En moins bien", est son premier roman,





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire