vendredi 27 avril 2018

La symphonie du hasard

Douglas Kennedy







  • Broché: 384 pages
  • Editeur : Belfond (9 novembre 2017)
  • Existe en version numérique
  • Langue : Français
  • Traduction (Anglais) : Chloé Royer 
  • ISBN-10: 2714474039
  • ISBN-13: 978-2714474032











Douglas Kennedy est un serial-séducteur de lecteur! Il a l’art de créer une connivence quasi immédiate avec les personnages, fort bien incarnés même lorsqu’ils sont bien éloignés par leurs caractéristiques d’un écrivain de la soixantaine. 

Alice en est un exemple typique. Cette éditrice new-yorkaise, qui rend visite à son frère en prison, reçoit des confidences qui l’entrainent dans un flashback des années 70, ses années de fac, encombrées de la quête de soi, de la charge d’une famille aussi ordinaire que conflictuelle, avec des secrets et des trahisons qui ne demandent qu’à émerger pour troubler l’équilibre apparent d’un photo instantanée.

On adhère sans difficulté, avec quand même parfois un admiration  dubitative sur la mémoire phénoménale de cette femme qui se souvient de détails du quotidien comme si les événements s’étaient déroulés la veille. Ne soyons pas mesquin, laissons faire le narrateur, d’autant que ce sont ces éléments précis qui donnent un ancrage solide et un air d’authenticité au récit

Les années 70 à New-York étaient teintés des échos de la révolution pacifique californienne. Les années de la revendication d’une tolérance universelle pour les choix de vie, n’avaient pas encore libéré totalement les esprits.  Homosexualité, libération sexuelle, racisme, la jeunesse avait fort à faire pour s’affranchir des conceptions traditionnelles d’avant mai 68. 


Un bon début, prometteur, et conduisant sans arrière pensée à se plonger dans le deuxième tome de la trilogie



Mais mon prof d’histoire m’a dit quelque chose de profond l’autre jour : “On peut condamner les oppresseurs, mais personne ne devrait juger les oppressés. Bien peu d’entre nous sont capables d’héroïsme.”

*


*Nous ne sommes pas seulement la somme de tout ce qui nous est arrivé au cours de notre vie, mais aussi un témoignage vivant de la façon dont on a interprété ces événements.

*

La vie est ainsi faite: on se retrouve à un certain endroit, à un certain moment, et il suffit d'un regard à travers la pièce, d'une rencontre, d'une amorce de conversation, pour que la trajectoire de notre existence change soudain du tout au tout.




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire