samedi 9 novembre 2019

Un fille sans histoire

Constance Rivière







  • Broché : 144 pages
  • Editeur : Stock (21 août 2019)
  • Collection : La Bleue
  • Existe en version numérique
  • Langue : Français







Lorsque la vie n’est que fadeur et transparence, rêvée derrière la vitre d’une fenêtre anonyme, l’attentat odieux de novembre 2017 apparaît comme une aubaine pour passer de l’ombre à la lumière. Adèle, (ou Marianne?) réagit au quart de tour pour se glisser dans la peau de la fiancée de Matteo, un jeune étudiant italien qui assistait au concert ce soir de novembre, qui a sidéré un pays entier. . Elle le connaissait, ce jeune homme , pour  l’avoir servi au bar qu’il fréquentait, et pour lui avoir dérobé les dessins qu’il griffonnait sur les nappes, s’inventant déjà une romance impossible. 

Avec prudence, elle se compose un personnage, dont a  posteriori les témoins interrogés pointeront les incohérences, trop subtiles pour mettre d’emblée le doute. Sa vie entière est remodelée à partir du drame. Et il faudra la perspicacité de la mère de Matteo pour que tombe le masque.

La construction est habile, avec la parole donnée en alternance à tous ceux qui se sont faits piéger par l’usurpatrice, ce qui donne du rythme au roman.

Même si cette histoire est une fiction, elle est d’autant plus vraisemblable que des fausses victimes ont en effet tenté de tirer parti de la confusion ambiante le plus souvent pour bénéficier d’une compensation financière. Ici la force du propos vient repose sur la personnalité de la jeune femme, inexistante aux yeux de son entourage, de celles dont on ne revient même pas le prénom,  et qui se saisit de l’occasion dans une sorte d’élan de survie, pour vivre ses illusions. Sans compassion, sans contrition ni regret. 


Un premier roman intéressant., pour la qualité de l’écriture et l’adresse avec laquelle l’auteure s’est saisie du sujet.





Adèle sentit immédiatement, instinctivement, sans y avoir réfléchi, qu'elle pourrait trouver dans ce drame où elle avait été projetée presque par hasard, en tout cas par une force qui lui avait échappé, une raison d'être, une densité, une consistance.

*

Et sa transformation au fil des semaines, comme un papillon sortant de sa chrysalide, le mouvement inverse de son corps par rapport à ceux des autres, elle s’ouvrait et s’apaisait quand les autres se repliaient.








Constance Rivière est une haute fonctionnaire et militante politique française, née en 1980.
Une Fille sans histoire est son premier roman

1 commentaire: