Les moyens de son ambition ⭐️⭐️⭐️⭐️

 Alain Schmoll



  • Broché : 257 pages

  • Éditeur : Librinova (26 juin 2020)
  • Existe en version numérique 

  • Langue : : Français










Merci à l’auteur de m’avoir confié la lecture de son deuxième roman en avant première!


L’ambition justifie-t-elle tous les moyens ? Pour Sandra, la question se pose à peine. Et s’il n’y pas de plan préconçu et de but à atteindre, il est clair qu’il n’est pas question pour elle de s’enterrer dans une petite ville de province, avec des moyens médiocres et un avenir de ménagère aigrie et sclérosée. Ses premiers pas hors de la ville où réside sa mère ont  pour décor Saint-Etienne, puisque ses excellents résultats au collège l’ont fait admettre dans un lycée réputé. Bonne élève certes, mais aussi très jolie et peu farouche, pour peu que ses attraits se convertissent en espèces sonnantes et trébuchantes!


On fait aussi rapidement la connaissance d’André-Pierre, un jeune homme parisien, fils de bonne famille, peu doué pour les études, séducteur et frivole. 


Reste lors à découvrir quels chemins sortis de l’imagination de l’auteur mèneront ces deux-là se rencontrer.



C’est assez court et on a l’impression de suivre en accéléré l’évolution de ces deux personnages, impression renforcée par ce texte à l’imparfait qui se consacre plus à restituer les faits qu’à faire vivre par des dialogues l’intrigue.


Cela reste captivant, que ce soit la trajectoire ambitieuse de la jeune fille ou l’inconséquence édifiante du jeune homme. Et l’association de ces deux-là fait craindre le pire. C'est le portrait d'une arriviste déterminée et d'un éternel enfant qui manie des armes qui le dépassent, et  on peut croire avec ce roman, que le destin n'est pas figé dans un carcan d'hérédité et de classe sociale.


Le dénouement justifie le titre!




Elle était un peu énervée...

Après le choc du coup de téléphone de ce matin, elle avait  repris le contrôle de ses émotions, mais pendant plus d'une heure, elle avait eu l'impression de tourner en rond sans fin dans le  dédale du centre hospitalier, un grand complexe immobilier semblable à une cité surréaliste, sillonnée par des rues sans vie s'enchevêtrant pour relier des bâtiments irréguliers.

*

Mais les mères n'étaient pas les seules sur le chantier de la chasse au gendre parfait. Les assauts vinrent aussi directement de quelques jeunes femmes. Sous prétexte qu'elles avaient été invitées à un séjour romantique sur une plage de rêve aux Bahamas, où parce qu'elles dormaient depuis trois semaines dans l'appartement du boulevard Malesherbes, elles revendiquaient une régularisation à long terme.





Ingénieur de formation, Alain Schmoll a mené une carrière de dirigeant d’entreprises dans le BTP. Passionné par la lecture et l’écriture, il crée un blog littéraire et publie des critiques sur Babelio sous le pseudonyme d’Archie. 

Après un premier roman, La Tentation de la vague, publié en 2019, son deuxième roman, Les Moyens de son ambition, vient de paraître le 26 juin 2020. 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Article le plus récent

Temps calme, pleine tempête ⭐️⭐️⭐️⭐️

Articles populaires