lundi 3 mai 2021

Celle qui l'attendait ⭐️⭐️⭐️

 Baptiste Beaulieu




  • Éditeur : Fayard (5 mai 2021)
  • Langue : Français
  • Broché : 342 pages
  • #Cellequilattendait #NetGalleyFrance







    Joséphin et Eugénie se sont rencontrés un soir de pluie à la gare Montparnasse. Tellement troublés par le premier regard qu’ils se sont échangés, que Joséphin a oublié de conduire Eugénie vers la voiture qui devait l’acheminer jusqu’à son domicile et qu’Eugénie l’a suivi à pied sans mot dire. Il faut dire que le langage n’est pas un talent naturel pour eux. Joséphin ne peut s’exprimer qu’en modelant de la terre glaise, et Eugénie manque de mots. Le passé qu’ils cachent douloureusement les condamne à la  solitude .


    Les premiers pas sont difficiles à franchir, pour Eugénie, la grosse que l’on regarde avec pitié ou dégout dans la rue, et pour Joséphin, si grand et si maigre et si muet. 


    C’est l’histoire  de leur rencontre et de leurs confidences, du soin mutuel qu’ils s’apportent , du partage progressif de ce passé qui les mine..


    L’empathie fonctionne, et on s’attache à ces deux blessés de la vie. 

    Mais la forme donnée au roman est surprenante. Il n’y a pas d’unité de style. Une grande partie est écrite comme un conte parlé, des poésies s’interposent, et d’autres passages sont plus classiques. De quoi y prendre un peu son latin. 


    Cela nuit au plaisir de la lecture. Et c’est dommage car les personnages sont 

    intéressants. 


    Merci à Netgalley et aux éditions Fayard.




    C'est le jour même de sa rencontre avec Joséphin qu'Eugénie D., mi-femme, mi-poésie, rêva d'une femme en noir. Un étrange songe dont la résonance la frapper au ventre lors de l'entrée du train en gare deParis. 

    *

    Le long récit de cette tarante chute nocturne, eugénie le résuma à Joséphine cet après-midi-là par ces seuls mots : 
    "Je sais que ce n'est pas vrai, mais je vous le promets, Joséphine, une nuit j'ai failli réussir à trébucher dans le temps"

    *

    Alors...qui était-il, ce musicien ? 
    Et bien, c'était un cèdre : le vent et les branches d'un arbre cognant sur le mur extérieur de sa cellule avaient scandé pour lui le chant des possibles. Tout simplement.







    Baptiste Beaulieu est un médecin et romancier français.

    Ancien interne à l’hôpital d’Auch, il exerce la médecine générale dans un cabinet de groupe en périphérie de Toulouse, la ville d’où il est originaire et où il a fait ses études.





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire