jeudi 13 janvier 2022

Dans la baie de Talinas ⭐️⭐️⭐️

Daniel Gumbiner



  • Éditeur ‏ : ‎ Préludes (12 janvier 2022)
  • Langue ‏ : ‎ Français
  • Broché ‏ : ‎ 256 pages
  • #DanslabaiedeTalinas #NetGalleyFrance 


L’homme qui franchit les fenêtres ouvertes d’une ferme désertée pour un temps ne cherche ni bijoux ni matériel informatique. C’est l’armoire à pharmacie qui l’intéresse, dans l’espoir qu’elle contienne quelques boites d’antalgiques sur ordonnance. Malgré ses multiples tentatives de décrocher, l’addiction est encore bien présente, et avec elle la mise au ban de la société, les ruptures de lien  et l’énergie consacrée à la gestion personnelle des prises. 


Dans l’espoir de se raccrocher à quelque chose et éventuellement de gagner un peu d’argent, Berg devient agent de maintenance et skipper de bateaux de croisière. Une occasion pour lui (et pour le lecteur) de se familiariser avec le monde de la plaisance. Un lexique des termes techniques est proposé en fin d’ouvrage.

Mais c’est surtout auprès d‘Alejandro, l’homme aux multiples vies, qu’il trouvera une certaine stabilité et apprendra cette fois l’art de construire des bateaux de bois. 


Le parcours de Berg sera dévoilé  peu à peu, et l’on découvrira ce qui l’a conduit à cette dépendance.


L’aspect technique du monde de la navigation ravira les adeptes. Pour les béotiens, dont je suis , c’est moins réjouissant. On éprouve une certaine empathie pour le personnage victime comme tant d’autres d’un piège chimique difficile à éviter. 


Merci à Netgalley et aux éditions Préludes



La poésie distrait du véritable travail que l'on doit accomplir. En tant qu'artiste, dans le meilleur cas, on se crée un personnage ; au final on se considère comme un poète et on meurt. 

*

Il attrape le seau d'incendie, le plonge à la proue, le long de la coque, et le remplit d'eau de mer pour rincer les vomissures. En le remontant, il se retourne et voit que Woody ne réussit pas à ferler. Pour une raison ou pour une autre, le raban s'est défait et les écoutes claquent sur le pont.  




Daniel Gumbiner est né en Californie du Nord. Diplômé de Berkeley, il est aujourd'hui rédacteur en chef du journal The Believer et habite dans le Nevada. Son premier roman, Dans la baie de Talinas, a été nominé au National Book Award. 

Source : Babelio












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire