Les confidentes ⭐️⭐️⭐️⭐️


 Manon Fantou











Marie, se confie à Sarah, elle lui raconte les années lycée, dans une ville portuaire de Bretagne, puis les années prépa, à Paris, dans une ambiance studieuse et épuisante. Deux ans de sacrifice puis la rencontre éclair de celui qui a failli être en retard aux épreuves et est arrivé en claquant la porte. Coup de foudre que le hasard puis la nécessité ne relégueront pas aux oubliettes. L’amour passion les unira pour un temps.

Sarah est parisienne et vit au rythme des fêtes estudiantines. Lors d’un retour alcoolisé en métro, elle partagera un paquet de chips avec Lev, dont elle attendra nerveusement un appel.


Chronique d’une jeunesse qui croque la vie à pleine dent, vit au rythme des fêtes plus ou moins improvisées, et des nuits blanches. 


D’une écriture vivante et enjouée, Manon Fantou dresse le portrait d’une génération qui ne se laisse pas sombrer dans un pessimisme plombant et croit encore à l’amour.


Belle plume qui se laisse parcourir avec un grand plaisir.


176  pages Mercure de France  7 avril 2022









Je venais de quitter le lycée et les copains, et je pensais souvent au dernier jour, Sarah. Nous avions tous mis nos blouses de physique-chimie bariolées de blagues au Bic et de dessins fluo. Avec tous les autres terminales, nous étions descendus, en masse, jusqu'à la plage. Je m’efforçais de sourire en levant les yeux vers mes amis. J'étais tétanisée.


*


Je n'avais aucune envie de le découvrir par texto. Je voulais apprendre à le connaître en le regardant, le découvrir par ses gestes. Je voulais le conquérir de vive voix. Je voulais me risquer ,face à lui, sans écran. Je n'avais pas envie de le séduire, lde ui suggérer quoi que ce soit avec un clavier. Le risque virtuel je l'avais déjà pris en envoyant le premier message.


*


Bien sûr qu'il ne voulait plus rentrer… Nous avions passé des mois cloisonnés dans une chambre, cloués a un lit. Nous avions vingt-trois ans et notre jeunesse était ailleurs. Nos avenirs étaient dehors, dans les autres. Il fallait avancer. Et pour cela il fallait sortir. Il fallait quitter les compotes et la couette chaude.







Manon Fantou est avocate. Les confidentes est son premier roman. 






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Article le plus récent

Mourir avant que d'apparaître ⭐️⭐️⭐️

Articles populaires