dimanche 16 octobre 2016

Déjà dead

Kathy Reichs








  • Poche: 552 pages
  • Editeur : Pocket (19 janvier 2012)
  • Collection : Pocket Policier
  • Langue : Français
  • Traduction (Anglais) : Laurence Ink
  • ISBN-10: 2266229834
  • ISBN-13: 978-2266229838






De la médecine scientifique. 
Une enquête autour d'une série de meurtres (bien saignants). 
Et une anthropologue  judiciaire qui aime bien se fourrer dans des situations à risque (pour sa sécurité, son emploi, sa famille ou ce qu'il en reste et son addiction sous contrôle pour le moment). 

Voilà les ingrédients d'une bonne recette qui ne peut que convenir aux invités lecteurs de Kathy Reichs , alias la créatrice de Bones, la série à succès ( que d'ailleurs je n'ai jamais regardée ). 
Et ça fonctionne : le suspens est bien au rendez-vous, les fausses pistes n'égarent pas que le lecteur, qui ne peut que s'attacher à ce petit bout de bonne femme qui maîtrise mieux son art que sa vie sentimentale (une raison de se procurer la suite : l'embryon de love-affair entre Tempe et Yeux-bleus), et puis on a envie d'en savoir plus sur ce qui s'est passé au cours de sa vie de couple , même si on se doute que l'alcool a du y avoir son rôle à jouer, cause ou conséquence. )

Les personnages incarnent des archétypes de collègues pervers, ambitieux ou jaloux, tels que l'on peut en côtoyer quelque soit le milieu dans lequel nous évoluons professionnellement parlant. Les enjeux et les luttes  de pouvoir sont hélas des lieux communs dans notre univers de travailleurs en équipe. 
Et de ce côté-la Tempe n'a pas l'intention de se laisser marcher sur les pieds et c'est aussi ce qui la rend sympathique
L'ambiance québécoise n'est pas du tout désagréable , et pas non plus obnubilante : quelques jurons bien typiques donnent le ton , et ça suffit pour qu'on y soit transporté sans y être noyé par un vocabulaire vernaculaire incompréhensible. 


Bref c'est une rencontre bien appréciée qui laisse augurer de prochaines heures de plaisir à suivre les aventures de Tempérance Brennan.

Challenge pavés 2016-2017 Babelio



Nos respirations étaient revenues à leur rythme normal et nous avions dit "fuck" une bonne douzaine de fois, à tour de rôle .
- Merde , a dit Claudel.
Ce qui était une variante acceptable

*

-Docteur Brennan... Ryan s'est levé et m'a tendu la main. Son long visage s'est fendu d'un sourire quand il a vu l'état de ma pommette droite.
Vous essayez une nouvelle marque de maquillage ?
-Absolument. Cramoisi, de chez Béton

*

Les idées me viennent facilement. Mais les mettre en pratique est une autre affaire. Je suis du genre à laisser aller. Ce qui est peut-être une échappatoire, une manière de prendre la
tangente face à la plupart de mes résolutions. Obsessionnelle dans mon travail, mais irrésolue dans ma vie privée


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire