mardi 22 mai 2018

Les Feller

Suzanne Fogel








  • Broché: 224 pages
  • Editeur : HarperCollins (9 mai 2018)
  • Collection : HarperCollins
  • Langue : Français
  • Traduction (Anglais) : Madeleine Nazalik











L’échange épistolaire est un mode de vie dans cette famille, que dis-je une famille très élargie puisque tout le monde participe à la ronde des courriers, du hamster mort à l’appareil de fitness abandonné. Les correspondants réguliers restent néanmoins les proches de la jeune femme trentenaire destinataire, et là le catalogue est réjouissant : un père bipolaire remarié à une chinoise qui n’a pas tout à fait perdu son accent (écrit), une mère naïve et dépassée par les mystères de l’informatique, une soeur au style SMS accroc aux psychotropes de tout genre, et puis une ribambelle de relations moins proches mais tout aussi informatives. C’est ainsi que l’on reconstruit la vie de la jeune femme,  déclinée selon les élucubrations de cette famille foutraque, mais bien sympathique.

Un peu réticente au départ , je me suis finalement laissée entrainer dans cette farandole joyeuse et déjantée, et j’ai souri plus d’une fois aux multiples cocasseries . Et malgré le style peu orthodoxe de la soeur, c’est sans doute elle qui a ma préférence. 

L’auteur a un vrai talent pour différencier les styles (il est vrai que choisir la caricature facilite sans doute un peu les choses), et c’est une des raisons pour lesquelles on ne s’ennuie pas une seconde.

Drôle , décalé, ce court roman épistolaire constitue un break agréable entre des ouvrages plus sérieux. 


Recommandé.

#LesFeller #NetGalleyFrance



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire