vendredi 4 septembre 2020

Requiem pour une apache ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

 Gilles Marchand




  • Broché : 407 pages
  • Éditeur : Aux Forges de Vulcain (21 août 2020)
  • Existe en version numérique
  • Langue :  Français





C’est une drôle d’équipe qui se rassemble autour de Jésus, dans un petit hôtel miteux de la capitale. Unis par leur imperfections, ordinaires, mais suffisantes pour qu’ils se sentent rejetés par les plus beaux, plus riches, plus célèbres, plus chanceux…


Parmi eux, l’énigmatique Jolene, virée de son poste de caissière pour avoir refusé d’arborer le badge qui livrait son vrai prénom aux yeux des clients. Elle n’est pas belle, elle a du mal à s’exprimer, et pourtant elle deviendra l’icône de cette cour des miracles qui finira pas attirer l’attention des forces de l’ordre et de la presse. Il faut dire quand même qu’on ne frappe pas impunément un employé du gaz même malpoli !


C’est un vrai plaisir de vivre avec tous ces éclopés de la vie les instants dramatiques et pourtant si positifs pour eux, qui font qu’ils  se sentent vivre , exister enfin aux yeux de la société qui les rejette, menés par celle qui devient leur leader malgré elle (pour un peu, on les verrait bien revêtus d’un gilet fluo!)


C’est avec un humour empreint de tendresse que Gilles Marchand manipule ses personnages, dont les destins dérisoires suscitent l’empathie.


Sans oublier l’art de la formule, l’adresse et la virtuosité avec laquelle l’auteur manie les mots et les phrases, pour des dialogues savoureux.



Très agréable lecture.




Il aurait fallu commencer par le début, mis le début, on l'a oublié. Ça a démarré bien avant nous. Et bien avant elle.

*

Je n'ai jamais connu de caissière. il y avait bien eu Elsa, une étudiante en lettres qui travaillait dans une supérette pour financer ses études. Ma troisième histoire d'amour. J'étais en première année d'histoire, mais je passais plus de temps chez moi avec ma guitare à noircir des carnets de chansons. Mon style commençait à pointer le bout de son nez, mes mélodies s'affirmaient, mo rapport à la chronologie de l'histoire restait, lui, dramatiquement flou. Pour moi, la-ré-mi racontait davantage de la civilisation que le règne de Charles le Chauve, ce qui ne convainquit bien évidemment mon prof d'histoire médiévale.

*

Je croyais que cette chanson elle racontait tout l'espoir des gens qui partent de rien et qui réussissent. C'était tout l'inverse. J'étais déçue mais ça m'a fait chaud au coeur dème dire que malgré tous ses succès et ses paillettes, Dolly Parti elle fait encore peur qu'une autre femme prenne son homme.








Gilles Marchand
est un écrivain, romancier et nouvelliste et éditeur. 
Son premier roman solo, "Une bouche sans personne" en 2016, attire l'attention des libraires et de la presse. Il est notamment sélectionné parmi les "Talents à suivre" par les libraires de Cultura et remporte le prix des libraires indépendants "Libr'à Nous" et le prix Hors Concours en 2017 ainsi que le prix du Meilleur Roman des lecteurs de Points 2018. 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire