jeudi 18 février 2021

Le berger ⭐️⭐️⭐️

 Anne Boquel




  • Éditeur : Le Seuil (4 février 2021)
  • Langue : Français
  • Broché : 288 pages






Lucie vit seule. Elle occupe  le poste de conservateur d’un petit musée d’art religieux, très peu fréquenté. Par désoeuvrement elle accepte de se joindre à sa collègue qui fréquente une communauté spirituelle, elle qui n’a jamais manifesté un quelconque intérêt pour la religion quelle qu’elle soit. D’abord distante, mais jamais critique, elle se laisse peu à peu séduire par le charme charismatique du Berger, le gourou de l’assemblée. Le mécanisme est en marche et peu à peu la secte envahit son existence, jusqu’à commettre l’irréparable.


Parcours classique de l’emprise, par un manipulateur qui sait repérer ses proies, et Lucie correspond sans aucun  doute au profil type. Solitude, ennui, peu de relations, qu’elles soient familiales ou amicales. 


Tout est plausible et évoque ces récits de presse qui relatent ce type d’arnaque, concernant parfois des familles entières, embrigadées peu à peu jusque’à se dépouiller de l’ensemble de ses biens. 


Le style est cependant très factuel, et hormis la question de l’issue d’une telle histoire, la lecture ne suscite que peu d émotion. Le roman aurait gagné en intérêt si l’écriture avait exprimé plus de passion, de parti-pris même.


Merci à Babelio et aux éditions Seuil.








Anne Boquel
vit et enseigne à Lyon. Elle a coécrit avec Étienne Kern plusieurs essais remarqués sur la littérature et les écrivains.





 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire