Une araignée dans le rétroviseur ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

Patricia Bouchet 















C’est d’abord un appel, le désir d’une rencontre, comme pour un rendez-vous amoureux, attendu, mais préparé, sans impatience. Avec d’emblée l’idée d’une renaissance. Sur le trajet vers la maison de l’enfance, les souvenirs s’invitent. Les paysages s’en mêlent, incarnés et complices, s’attribuant des pans de l’histoire.


L’arrivée produit comme une faille temporelle, et c’est la petite  fille qui parcourt, le couloir, la chambre interdite, ressuscitant avec les odeurs imprégnées les épisodes d’un passé enfoui, et ce d’autant que l’oubli a adroitement occulté l’indicible, qui resurgit accompagnée de l’odeur écoeurante de l’anis. 


Ce parcours de rédemption est subtilement décliné en convoquant les sens au complet, vecteurs incontournables de la mémoire. On parcourt avec la narratrice en tenant comme elle la main de la petite fille, qui revit bonheurs et drame que les murs de la maison ont enfermés.


Ce court texte est empreint d’une sensibilité à fleur de peau, et conduit à un apaisement réconfortant et réparateur. La brièveté est compensée par la densité des phrases et des thèmes abordés. Jusqu’à la renaissance, la réconciliation symbolisée par l’araignée réhabilitée.


64 pages Parole 24 mars 2022 





Naître, c'est parfois ne briller qu'un instant. Comme le nom, l'empêchement se lègue. J'y reviens. J'y reviens.

*

Je poursuis. La route tente des rondeurs sinueuses. De douces descentes s'amorcent, de timides côtes leur succèdent. Les mêmes boîtes à quatre roues me précède et les mêmes fourmis, aux yeux hagards jaunis, me suivent, comme apeurées.






Patricia Bouchet vit actuellement dans le sud de la France. Elle poursuit un travail d'écriture et d'images photographiques. 
Une araignée dans le rétroviseur est son premier roman.







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Article le plus récent

Bilan novembre 2022

Articles populaires