mercredi 13 février 2019

Le Soleil des rebelles

Luca di Fulvio








  • Broché: 636 pages
  • Editeur : Slatkine et cie (5 avril 2018)
  • Existe en version numérique
  • Langue : Français
  • Traduction (Italien) : Françoise Brun














L’auteur du Gang des rêves nous entraine cette fois au coeur  d’une fresque historique et romanesque, doublée d’un roman d’apprentissage.

Au moyen-âge, aux confins de l’Italie, le jeune Marcus,  prince héritier, voit toute sa famille massacrée par Ojsternik, un seigneur cruel qui veut s’approprier le territoire. Sauvé in extremis par la fille d’Agnete la sage-femme,  il grandit dans cette ambiance de violence, et d’injustice, comme un serf, au sort à peine plus enviable que les esclaves.

Même si on se doute dès le départ de l’issue de cette épopée, même si les méchants sont très méchants et les gentils très gentils, la magie opère grâce au talent de conteur de Luca di Fulvio. Les mécanismes sont les mêmes que dans le Gang des rêves, résilience, volonté, personnalité hors norme qui couve sous les cendres en attendant le moment opportun pour se révéler. 
Et le récit se dévore sans répit, sans ressentir le moindre ennui, et les 600 et quelques pages, qui ont sans doute nécessité des mois et des mois pour les rédiger, sont avalées en quelques heures.

C’est aussi intéressant sur le plan historique, puisque l’histoire se déroule au moment du concile de Constance, alors que l’église se déchire en querelles de légitimité. On apprend , après avoir pensé à une coquille,  qu’un pape (ou plus exactement un antipape avait pris le nom de Jean XXIII,, mais n’a pas été reconnu par l’église catholique romaine.

Un bon roman, palpitant, addictif.


Merci à Babelio et aux éditions Slatkine et Cie pour cet agréable partenariat

Challenge Pavés 2019




Et surtout, un bon paysan comme un bon guerrier, est capable dès le lendemain de livrer une autre bataille. Que tu sois un paysan ou un guerrier, tu te coucheras épuisé, peut-être même blessé, mails nuit doit te suffire pour qu'au chant du coq, tu sois un nouveau paysan ou un nouveau guerrier.

*

Rappelle-toi, tu rencontreras toujours quelqu'un de plus fort que toi. Apprends de ton ennemi et si tu échappes à la mort tu t'empareras de sa force.





Luca Di Fulvio, né le  à Rome, est un homme de théâtre et un écrivain italien, auteur de roman policier, de fantastique et de littérature d'enfance et de jeunesse.






Aucun commentaire:

Publier un commentaire