dimanche 21 mars 2021

1 chance sur 666 ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️

 Vanessa Arcos




  • Éditeur : TERRE EN CIEL (11 janvier 2021)
  • Langue : Français
  • Broché : 158 pages









Le sujet est délicat. Rien ne laisse augurer de la tonalité de l’écrit, pas même ce mot « chance » qui en français reste ambigu, hésitant entre risque et fortune. C’est donc le hasard de la loterie génétique qui a bouleversé les attentes, modifié les projets et pour un temps semé le doute. Et pourtant, ce qui est souvent vécu comme un drame, une perte de chance, est devenu pour Valentine et ses parents, une nouvelle façon d’appréhender le monde, et une véritable réflexion sur la valeur de la vie. 

Certes les pré-requis pour intérioriser cette  leçon de vie avec sagesse étaient là depuis longtemps : une ouverture sur le monde, une formation philosophique conséquente  et l’amour des mots, les mots qui épongent, les mots qui disent autrement, les mots qui subliment le quotidien.

Pas de langue de bois, les difficultés transparaissent en filigrane. Elever un enfant différent est un parcours de combattant dont les armes sont la pugnacité et l’assurance d’être légitime dans ces revendications. 

Pas de discours sectaires non plus, le salut n’est pas délégué à une quelconque essence divine. Il serait plus proche d’une sympathie pour les préceptes du taoïsme. 


Enfin, au coeur de cet écrit transparaiî l’amour du langage, manié avec délicatesse, et qui se fait l’écrin d’un bijou précieux. Avec une utilisation du  passé simple, qui met à distance, comme derrière un voilage qui laisse juste deviner, et confère une certaine noblesse au propos.


Loin d’un pamphlet contre les insuffisances de l’Etat, et pourtant, il y a fort à faire et à dire dans ce domaine, cet hommage à une toute jeune fille est un méssage positif et un témoignage émouvant de la puissance de l’amour. 




Je pensais au destin des hommes, au fait que l'humain est un conquérant insatiable qui ne réfléchissait jamais assez. Que tout ne tenait toujours qu'à un fil. Je me demandais aussi comment, en observant un peuple, on pouvait être amené à comprendre l'importance de l'individu noyé dans la masse. Et combien il était important toujours de changer d'échelle pour adapter son raisonnement. Faire partie d'une marge condamne bien souvent à la disparition.


*


Le verbe comme expérience temporelle et comme expérience spirituelle. Une écriture pour révéler les secrets, le secret de l'existence, l'ampleur des idées et la force des apparences. Des mots pour mettre en récit le voyage intérieur, pour soi et pour les autres. Transmettre une expérience, une pensée.


*


Vivre est une expérience tragique, nous le savons tous puisque nous connaissons le dénouement. Regarder la réalité en face, ne pas s'illusionner et être son seul juge – impitoyable. Maîtriser l'accidentel et raconter l'insignifiant avec en perspective l’œuvre de la vie. Devenir résiliente, tolérante avec l'existence et ses marges d’erreur dans lesquelles elle m'avait précipitée.








Vanessa Arcos est auteure, rédactrice éditoriale, amoureuse des mots et de la philosophie. À travers le verbe, elle transmet son expérience de vie avec un enfant différent.





Aucun commentaire:

Publier un commentaire