mercredi 17 mars 2021

Missouri 1627 ⭐️⭐️⭐️⭐️

 Ted Caplan et Jennifer Hendriks




  • Éditeur : Bayard  (24 février 2021)
  • Langue : Français
  • Broché : 368 pages
  • Traduction (Anglais) : Sidonie Van Den Dries







  • Veronica a dix-sept ans et tout pour réussir : brillante, admise dans une université prestigieuse de l’Ivy League, un  boyfriend canon et populaire, des amies qui l’admirent. Alors pas question de tout foirer à cause d’un accident de préservatif. Il faut trouver une solution discrète et efficace pour régler ce problème. Les parents, on oublie. Même les fameuses amies ne sont pas les interlocutrices adéquates, car la révélation risquera de détruire le piédestal sur lequel parade la jeune fille. 


    Alors il reste Bailey, l’amie oubliée, rebelle et désinvolte, faire-valoir d’un passé moins clinquant. 

    Et finalement partante pour le road-trip qui les mènera le temps d’un week-end vers une clinique compatissante.


    Loin d’être un parcours de santé, l’aventure est riche de rebondissements et de querelles qui pourront les mener au bord de la rupture, avec une incertitude permanente quant l’issue de l’affaire.


    C’est écrit avec beaucoup d’humour et c’est une prise de position courageuse, quand on connaîtra virulence des associations qui s’opposent à l’avortement aux Etats -Unis. Joyce Carol Oates en avait dressé un bilan romancé édifiant avec Un livre de martyrs américains. Et traiter le sujet avec légèreté et humour est un challenge supplémentaire.


    Le roman se lit avec facilité et plaisir, car les situations façon Very bad trip, sont cocasses. Cependant derrière la vitrine pétillante et décomplexée, de vrais problèmes sont abordés.


    Merci à Babelio et aux éditions Bayard




    Assise sur la cuvette glaciale, dans le troisième cabinet des toilettes des filles, je serre désespérément les cuisses et me concentre pour ne pas faire pipi.
    –Rosny, tu as bientôt fini ? On va être en retard en cours, me signale Émilie à travers la porte.
    Non, je n'ai pas bientôt fini. Et je me fiche totalement d'arriver en retard.

    *

    Je jette un coup d'œil par la fenêtre. Par chance, aucune autre voiture n'est arrêté au feu. La salle du restaurant à l'angle de la rue est quasiment déserte. Un client solitaire est assis dans un box, devant un banana split. Il a l'air malheureux. On dirait Kevin.
    C'est Kevin !

    Après avoir traversé des plaines désertes constellées de moulin à vent qui tournoient paresseusement, notre limousine roule à tombeau ouvert sur l'autoroute. Bailey, debout, sort les bras par la petite fente du toit ouvrant poussiéreux et pointe les majeurs vers le ciel.
    –WOOOOOOOOH - OOOOOOUH!




    Ted Caplan travaille dans l'industrie cinématographique depuis plus de 20 ans. Après des études de cinéma, Jenni Hendriks part s'installer à Hollywood où elle devient notamment scénariste de la série à succès "How I Met Your Mother".







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire