La maison des hollandais ⭐️⭐️⭐️⭐️

 Ann Patchett



  • Éditeur ‏ : ‎ Actes Sud (6 janvier 2021)
  • Langue ‏ : ‎ Français
  • Broché ‏ : ‎ 320 pages
  • Traduction (Anglais) : Hélène Frappat










Découverte de cette autrice américaine, reconnue et récompensée outre-atlantique. 

La maison des hollandais est une demeure extravagante, cossue, déraisonnablement ornée de bois précieux et d’or, du sol au plafond. Cadeau d’un époux à la femme de vie, avec une erreur d’appréciation monumentale : Elna n’aimera jamais cette maison, au point de quitter sa famille et de laisser l’éducatiion de Maeve et de Danny, le narrateur, aux bons soins de son mari et des employées fidèles. 


Il faut dire que, hormis son décor d’un autre âge, la maison semble exercer sur ses propriétaires une influence plutôt néfaste. Des hollandais qui en furent les premiers occupants, à Andrea la deuxième épouse du mari délaissé, la vie n’est pas tendre pour ses occupants.


A l’image de la mère disparue, le destin de Danny se construit sur des choix qui sont loin d’être spontanés, de l’école de médecine au mariage avec Celeste.


On assiste donc à la vie tourmentée d’une famille à la recherche d’une mer apaisée, mais qui doit pour cela affronter l’océan sur un radeau de fortune. Les personnages de Maeve et Danny sont bien entendu très attachants, mais on finit par comprendre aussi Elna et sa fuite du foyer. 


Une autrice de plus à suivre …




Mais on superpose le présent au passé. On regarde en arrière à travers le prisme de ce qu'on sait aujourd'hui, si bien qu'on ne considère pas le passé du point de vue de celui qu'on était, mais de celui qu'on est, ce qui veut dire que le passé a été radicalement modifié.

*

La poussée d'Archimède établi qu'un corps au repos, plongé tout ou partie dans un fluide, subit une force ascendante, proportionnelle à la pression du fluide déplacé par le corps. Pour le dire autrement, vous pouvez retenir un ballon de plage sous l'eau, mais à la seconde où vous lâchez, le ballon remonte immédiatement. Et c'est ainsi que tout au long de mon interminable cursus scolaire, j'ai retenu ma vraie nature.






Ann Patchett est une autrice américaine. Elle a reçu le prix Orange et le Prix PEN / Faulkner en 2002 pour son roman Bel Canto.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Article le plus récent

Bilan novembre 2022

Articles populaires